Humanimo / Fermeture de la Citadelle : « Nous sommes à l’écoute des politiques »

« Profitons de ces élections municipales pour échanger » explique un militant.

Humanimo / Fermeture de la Citadelle : « Nous sommes à l’écoute des politiques »

C’est un sujet que personne n’avait imaginé voir apparaître dans le débat de la campagne des municipales à Besançon. Après la mort de la lionne Aya, l’association Humanimo est montée au créneau pour dénoncer les conditions dans lesquelles les animaux sont accueillis au sein du jardin zoologique de la Citadelle. Dans une pétition, les militants bisontins sur la fermeture du site bisontin. Ils en profitent également pour interpeller les candidats à l’élection municipale.

Ils souhaitent qu’une réflexion soit engagée afin que des aménagements spécifiques soient réalisées ou tout simplement pensé à placer ces animaux dans des espaces beaucoup plus grands dans la région ou ailleurs. Selon nos interlocuteurs, « la Citadelle ne respecte aucun intérêt de l’animal ». Pour l’heure, tous les candidats n’ont pas encore pris contact avec Humanimo. « Profitons de ces élections municipales pour échanger » explique ce militant. Et de poursuivre : « Nous avons établi des contacts avec des gens dont c’est le métier ( animalistes, comportementaliste). On sera largement à l’écoute des femmes et hommes politiques ».

Un militant de l'association Humanimo
Created : samedi 25 janvier 2020 18:42 Categories : Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : citadelle | élections municipales | municipales 2020 | vie locale
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.