Ouverture des boulangeries qu'à partir de 6h : La colère rouge du député Barbier

" Je me battrai jusqu'au bout pour que les services de l'État reviennent d'ici lundi matin sur cette directive complètement hors sol qui ne se justifie pas » explique Mr Barbier

Ouverture des boulangeries qu'à partir de 6h : La colère rouge du député Barbier
Le député Frédéric Barbier

Le député Frédéric Barbier a protesté « très fortement » ce vendredi auprès du Préfet du Doubs et des Ministères concernés, contre l'interdiction qui est faite aux boulangers, d'ouvrir avant la fin du couvre-feu, soit avant 6h du matin. « C'est une aberration, d'autant que ces commerces de première nécessité, que l'on peut même qualifier d'essentiels, ont toujours été autorisés à ouvrir très tôt le matin, même au plus fort de la crise, alors que le Pays tout entier était totalement confiné » explique le parlementaire.

« Leur redonner cette accréditation, c'est permettre à toutes celles et ceux contraints de se lever tôt pour continuer à faire tourner la France, salariés d'usines, du BTP, routiers, frontaliers, personnels soignants etc., de pouvoir s'approvisionner avant d'aller travailler et de trouver un peu de réconfort dans un contexte déjà particulièrement éprouvant » ajoute le représentant de l'état.

Et de conclure : « Il ne s'agit donc pas là de défendre un intérêt particulier mais bien un intérêt général. C'est pourquoi, je me battrai jusqu'au bout pour que les services de l'État reviennent d'ici lundi matin sur cette directive complètement hors sol qui ne se justifie pas ».

Created : samedi 6 mars 2021 12:59 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Frédéric Barbier | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


L'inforoute

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.