ESBF : Les Engagées retrouveront l'Europe la saison prochaine !

Raphaëlle Tervel laisse un beau cadeau de départ à Sébastien Mizoule.



Après quasiment un mois sans la moindre rencontre, l’ESBF retrouvait la Ligue Butagaz Énergie la semaine dernière avec deux matchs face à Bourg-de-Péage et Nice. Après une première victoire face aux Drômoises 26-23,  les Engagées accueillaient Nice samedi soir avec un objectif très clair : gagner afin de s’assurer une place dans le top 4, synonyme de qualification européenne.

La dynamique des deux équipes plaidait clairement en faveur des bisontines. Avec 4 victoires en 5 rencontres de play-offs pour l’ESBF, contre 5 défaites en autant de matchs pour Nice, les joueuses de Raphaëlle Tervel se devaient d’assurer leur qualification européenne, tout en enfonçant un peu plus les Niçoises dans le bas du classement. Pourtant, ce sont bien les sudistes qui débutent le mieux cette rencontre. Les bisontines, orphelines de leur internationale Aïssatou Kouyaté blessée au genou, peinent à prendre le contrôle du match. Nice joue sur son avantage physique, notamment au poste de pivot, pour appuyer sur les faiblesses bisontines. Offensivement, l’ESBF pêche également avec seulement 2 buts inscrits lors des 10 premières minutes. Petit à petit, les joueuses exceptionnellement coachées par Sandrine Mairot vont resserrer la vis en défense, provoquant plusieurs pertes de balles dans le camp adverse. Besançon revient et a même l’occasion de passer devant plusieurs fois ,mais le sort semble s’acharner sur les bisontines. Cusset loupe à bout portant (16e), Gonzalez trouve la barre par deux fois (18e et 19e), et Pauline Robert bute sur une grande gardienne niçoise (23e). L’abnégation des Bisontines finira par payer en fin de mi-temps grâce à Clarisse Mairot, qui donne enfin l’avantage aux siennes (12-11, 24e) sur jet de 7m, et sur un tir lointain en pleine lucarne (14-13, 29e).

Un 7-0 décisif

Au retour des vestiaires, les bisontines semblent complètement perdues. Tout le contraire de niçoises sérieuses et appliquées, qui profitent du passage à vide de l’ESBF pour prendre les commandes, et même creuser un petit écart. En seulement 3 minutes, Nice inflige un 4-0 à des Engagées désormais menées 17-14. Mairot et Frécon décident alors de sonner la révolte côté ESBF. Roxanne Frank, entrée à la place de Sakura Hauge à la mi-temps, fait forte impression avec plusieurs arrêts à bout portant. Après une dizaine de minutes dans le second acte, les joueuses de Nice semblent émoussées physiquement par le rythme imposé par les bisontines. Une fatigue qui fait mal au tableau d’affichage puisque les Engagées infligent un 7-0 à des Niçoises complètement dépassées (20-18, 40e - 20-25, 48e). Un run impressionnant de Lara Gonzalez et sa bande dont ne se relèvera jamais l’OGC Nice. Besançon gère tranquillement son avance lors des 10 dernières minutes, portées par une Roxanne Frank des grands soirs dans les buts. Au final, l’ESBF s’impose 30-26 et valide sa place dans le top 4 du championnat. Qu’importe l’issue de la fin de saison, Raphaëlle Tervel quittera son poste avec le sentiment du devoir accompli, en léguant à son successeur Sébastien Mizoule une compétition européenne la saison prochaine.

Les stats

ESBF 30-26 (14-13) OGC Nice

                            ESBF                                               OGC Nice


       Sakura HAUGE 4/17 (23% d’arrêts)         Jovana MICESVKA 8/36 (22% d’arrêts)

       Roxanne FRANK 8/21 (38% d’arrêts)       Juliana KEVORKIAN 0/1 (0% d’arrêts)

 

       Clarisse MAIROT 7/8 (87% au tir)           Marie PROUVENSIER 4/5 (80% au tir)

       Alizée FRÉCON 6/8 (75% au tir)              Ehsan ABDELMALEK 3/6 (50% au tir)

       Lucie GRANIER 5/6 (83% au tir)             Martina SKOLKOVA 3/4 (75% au tir)

Interview de la rédaction
Created : lundi 3 mai 2021 17:00 Categories : Sport | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | esbf | handball feminin | ligue butagaz énergie
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.