Ligue Butagaz Énergie : L'ogre brestois bute sur la muraille bisontine

L'ESBF ne cache plus ses ambitions européennes.



Dans un match à très grosse intensité, l’ESBF s’est imposé en ouverture des play-off face à un des cadors du championnat, Brest. Une victoire 25-24 acquise grâce à une parade de Sakura Hauge au buzzer. Les bisontines créent l’exploit d’entrée de play-off et confirment qu’il faudra compter sur elles pour aller chercher une place en Europe.

Après la déception lors du dernier match de la phase aller face à Chambray (défaite 31-27), les bisontines avaient à coeur de se racheter pour ce premier match de play-off. La tâche s’annonçait des plus compliquées avec la réception de Brest, immense favori avec Metz à la victoire finale. Les Engagées entrent parfaitement dans leur match, avec une défense retrouvée. Roxanne Frank lance un magnifique duel à distance avec Cléopatre Darleux, en sortant deux parades à bout portant d’entrée de jeu. La gardienne emblématique de l’équipe de France répond parfaitement en écoeurant à son tour les bisontines. Des défenses énormes portées par des portières de renom qui conduit à un tout petit score de 1-1 après 5 minutes. Le match se découd petit à petit, et les favorites brestoises font la course en tête après 10 minutes. La gardienne Cléopatre Darleux est sur un nuage (8/12 après 14 minutes) et met à mal l’attaque bisontine. Au quart d’heure de jeu, Brest est devant 7-4. Le moment choisi par les bisontines pour mettre en route la machine. Les Engagées enchainent 4 buts et prennent les commandes de ce qui sera un mano à mano jusqu’à la fin de la mi-temps. À la pause, les deux équipes sont dos-à-dos 13-13 dans un véritable combat.

Un dernier quart-d’heure parfait

Au coup d’envoi de la seconde période, aucune des deux équipes ne semblent vouloir lever le pied en défense. Brest ouvre le score après 3 premières minutes sans aucun but de part et d’autre. l’ESBF a plus de mal en attaque, et Brest en profite, prenant une avance de 3 buts peu avant la 40e minute. Les bisontines ne paniquent pas pour autant et continuent de mettre la pression à une défense brestoise qui semble de plus en plus éprouvée physiquement. Rentrée à la place de Roxanne Frank, victime d’un tir en plein visage, Sakura Hauge assure parfaitement l’intérim, enchainant les parades et se joignant au duel à distance avec Cléopatre Darleux. À 10 minutes du terme, Besançon va reprendre l’avantage grâce à son internationale française Aissatou Kouyaté (20-19). Collectivement, les bisontines impressionnent. Les grosses défenses s’enchainent et offrent des buts faciles en contre-attaque. À 2 minutes du terme, l’ESBF croit faire le plus dur en portant son avance à +3 grâce à Clarisse Mairot. Mais Besançon se fait peur, concédant deux buts rapidement. Qu’importe, une parade de Sakura Hauge au buzzer envoie sur orbite les bisontines, qui remportent un succès aussi prestigieux qu’important dans ces play-off. Pas de doutes, la course à l’Europe se fera bel et bien avec les joueuses de Raphaëlle Tervel.

Les stats :

ESBF 25-24 (13-13) Brest

ESBF                                                                     Brest

Roxanne FRANK 8/25 (32% d’arrêts)                Cléopatre Darleux 16/41 (39% d’arrêts)

Sakura HAUGE 3/10 (30% d’arrêts)                   

 

Lara GONZALEZ 7/14 (50% au tir)                  Ana GROS 5/8 (62% au tir)

Aissatou KOUYATÉ 5/12 (41% au tir)              Djurdjina JAUKOVIC 4/7 (57% au tir)

Chloé VALENTINI 4/6 (66% au tir)                  Amandine TISSIER 4/7 (57% au tir)

Created : mardi 2 mars 2021 18:53 Categories : Sport | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | esbf | handball feminin | ligue butagaz énergie
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.