Basketball : Un BesAC affaiblit par le COVID-19, mais une ambition retrouvée

Ce week-end, les Bisontins ont pu de nouveau porter le maillot et l’ont emporté, en amical, face à Poligny (79-74). Et ce, à quelques semaines de la reprise en championnat.

Basketball : Un BesAC affaiblit par le COVID-19, mais une ambition retrouvée

Comme toutes les équipes, le BesAC a repris le chemin de l’entraînement, non sans difficultés. Après plusieurs mois d’arrêt, certains joueurs n’ont pas supporté la « re-athlétisation » et la charge de travail à l’entrainement, ce qui a conduit à quelques blessés légers. A côté cela, le seul joueur rescapé de la saison dernière, Tom Maréchal, a été victime d’une grosse entorse du genou avec rupture des ligaments croisés. Il sera absent toute la saison.

Des rencontres annulées, une première victoire ce week-end

Le week-end du 5 et 6 septembre, le BesAC aurait dû donner le coup d’envoi de sa saison. Deux matchs étaient programmés, le premier à domicile contre Mulhouse, annulé à cause de suspicions de cas de COVID-19 dans l’équipe adverse, et le second à Saône, contre l’équipe suisse de Neuchâtel, qui a refusé de se déplacer, considérant la France comme étant sanitairement en zone rouge. Finalement, ce week-end, les Bisontins ont pu de nouveau porter le maillot et l’ont emporté, en amical, face à Poligny (79-74). Et ce, à quelques semaines de la reprise en championnat.

Une restructuration complète de l’effectif

« La saison dernière nous avons beaucoup misé sur la jeunesse, on a été très déçu, l’équipe n’a pas répondu à nos attentes » déclare Pierre Labbé, co-président du BesAC. Avec un renouvellement quasiment total de l’effectif cette année, les dirigeants souhaitent miser sur une équipe plus expérimentée. Pour la première fois de l’histoire du club, le poste de meneur sera confié à un américain, Aaron Anderson, « qui a dominé le championnat de N2 la saison dernière » selon Pierre Labbé. L’américain a d’ailleurs livré une prestation solide ce week-end face à Poligny, où il a été auteur de 16 points. Un autre américain, Jordan Hicks, a rejoint la capitale comtoise cette saison en provenance de Tours. Il avait été « chaudement recommandé » par Sylvain Lautié, ancien entraîneur du BBCD. D’autres joueurs de métier, avec une solide expérience en N1 feront aussi partie de l’effectif du BesAC cette année, nous confirme Pierre Labbé. « On espère avoir des meilleurs résultats que l’an passé, une meilleure attractivité, et une équipe qui va donner plus de plaisir que la précédente » conclut-il.

Pierre Labbé
Created : lundi 14 septembre 2020 15:26 Categories : Sport | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : basket | BesAC
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.