Interview : Léo Garoyan, champion du monde junior de BMX 2018

Le dracenois, qui s'entraine à Besançon, raconte son confinement et sa joie de reprendre

Interview : Léo Garoyan, champion du monde junior de BMX 2018

Après deux mois confinés chez eux, de nombreux sportifs ont pu retrouver les joies de l’entrainement. Parmi eux les cyclistes, autorisés à reprendre l’entrainement individuel en plein air. Une aubaine pour Léo Garoyan, champion du monde junior de BMX en 2018, qui s’est confié sur son confinement, sa joie de remettre les mains sur le guidon, mais aussi sur la vie compliquée de sportif de haut niveau.

Léo bonjour, depuis lundi le gouvernement a autorisé la reprise du sport individuel, est-ce que tu as pu te ré-entrainer depuis ?

Salut, oui je suis enfin retourné sur une piste de BMX après 2 mois de disette. Beaucoup de plaisir, à la fois de retrouver l’entrainement, mais aussi de retrouver une certaine liberté.

Parlons dans un premier temps de ces deux mois. Comment s’est passé ton quotidien ? J’imagine que tu as du garder une certaine forme physique ?

J’ai dégoté une barre de musculation, des poids, un vélo d’appartement… J’avais tout pour m’entrainer correctement, ça n’a donc pas été très compliqué. Mon coach m’envoyait chaque jour mes séances, qu’on débriefait au téléphone.

Mentalement j’imagine que c’est compliqué de garder le cap quand on se retrouve sans objectif, quand on ne sait pas quand on va pouvoir reprendre la compétition ?

La motivation n'était pas totalement là pour être honnête. Je reste malgré tout un sportif de haut niveau, c’est mon travail, donc je dois le faire, même si c’était compliqué. Heureusement, mon coach me donnait des infos, me remontait le moral, mais oui, c’est compliqué de rester motiver quand on s’entraine sans objectif, sans savoir ce que sera la suite de la saison.

Tu as des infos aujourd’hui sur une reprise de la compétition justement ?

On a eu quelques infos, sur les championnats de France notamment qui sont reportés mais maintenus. On ne sait pas en revanche ce qu’il en sera des championnats d’Europe, je pense qu’il y aura quelques courses avant, mais honnêtement ça reste très vague. On entend juste quelques bruits de couloirs sur une reprise en octobre ou en septembre, mais on attend les informations officielles.

Avant tout cela, tu as créé une cagnotte pour payer le voyage afin de participer à une course en Australie. La fédération ne couvre pas ces frais ?

La fédération paye pour les courses en Europe, mais pas en dehors malheureusement. Donc j'ai créé cette cagnotte qui a pris fin il y a peu de temps. Pour les prochaines courses je ne sais pas encore si j’en referais ou si j’essayerais de me débrouiller autrement. Mais je souhaite remercier tous ceux qui ont participé à cette cagnotte, c’est grâce à eux que j’ai pu faire cette course.

Created : vendredi 15 mai 2020 17:46 Categories : Sport | Société | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : BMX | champion du monde junior | confinement | coronavirus | covid-19 | léo garoyan | sportif
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.