Manifestation du 16 juin : « Le début d’un mouvement qui s’inscrit dans la durée » d'après la FSU

Le syndicat a rappelé sont principal objectif : « obtenir un plan de santé qui s’appuie sur les besoins de la population et non sur les contraintes financières ».

Manifestation du 16 juin : « Le début d’un mouvement qui s’inscrit dans la durée » d'après la FSU
Image d'archives

À la suite du mobilisation nationale des soignants du 16 juin, la Fédération Syndicale Unitaire (FSU) du Jura a dressé le bilan des manifestations dans un communiqué. Au total : 1400 personnes à Lons-le-Saunier, 600 à Dole et 500 à St Claude d’après le syndicat. Si ce mouvement est vu comme « une grande réussite », il doit être également perçu comme « le début d’un mouvement qui s’inscrit dans la durée ».

 

Un plan de santé départemental

Dans ce même communiqué, la FSU rappelle son principal objectif : « obtenir un plan de santé qui s’appuie sur les besoins de la population et non sur les contraintes financières ». Affichant dans un même temps l’ambition « de définir un plan de santé départemental », pour lequel la population est invitée à participer.

En attendant les prochaines manifestations, un état des lieux des besoins concernant le Jura doit être fait. « Nous allons […] approfondir nos revendications pour le département ».

Created : vendredi 19 juin 2020 16:33 Categories : Actualités | Actualités locales | Social | Santé Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.