Besançon / Faculté des lettres : Fin de la mobilisation

Au terme de deux heures de réunion, les responsables de l’université ont accepté de faire preuve de flexibilité et les personnels de la faculté des lettres pourront prendre leurs congés à compter du 26 juillet et non du 19 juillet.

Besançon / Faculté des lettres : Fin de la mobilisation

Dans un communiqué de presse, l'intersyndicale CGT-FSU-SUD fait savoir que l’appel à la grève et au rassemblement de ce matin, à 9h, devant la présidence de l’université, rue Goudimel, à Besançon, est levé.

Hier après-midi, un accord provisoire a été trouvé, à la suite d’une rencontre avec le vice-président chargé des ressources humaines et la directrice générale des services. Rappelons que les revendications portaient sur la fermeture des services administratifs et techniques de l’établissement durant un mois complet du 19 juillet au 19 août, « décidée unilatéralement par la directrice générale des services de l'université ». Il était alors demandé par les syndicats « qu’un équilibre soit trouvé entre les besoins et souhaits des personnels et les nécessités de service ».

Au terme de deux heures de réunion, les responsables de l’université ont accepté de faire preuve de flexibilité et les personnels de la faculté des lettres pourront prendre leurs congés à compter du 26 juillet et non du 19 juillet. Le communiqué syndical explique que « la décision d'imposer des dates de congés uniformes calquées sur la fermeture de la présidence est justifiée par le fait qu'il y a trop de jours de congés non pris et que cela pèse trop sur le budget de l'université ». Un groupe de travail sera mis en place à la rentrée pour réfléchir à l’organisation du temps de travail à la faculté des lettres de Besançon.

Created : mardi 9 juillet 2019 08:38 Categories : Actualités locales | Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : social | Université de Franche Comté
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.