2016 en images : Mobilisation générale pour sauver le site belfortain d'Alstom

En octobre, plusieurs réunions entre les dirigeants d'Alstom et le gouvernement conduisent à la mise en place d’un plan de sauvetage de 70 millions d'euros.

2016 en images : Mobilisation générale pour sauver le site belfortain d'Alstom

L’annonce de l'arrêt de la production du site belfortain d’ici 2018 et la suppression de 400 emplois ( sur 480) ont fait grands bruits. L’affaire est arrivée sur le terrain politique. Les élus locaux et le gouvernement se sont mobilisés. Les salariés du groupe ont manifesté leur mécontentement et leurs inquiétudes, notamment devant le siège de la firme à Saint-Ouen. La population a également pris part à cette action et a apporté son soutien aux « Alsthommes ».

Rappelons qu’en septembre dernier, Henri Poupart-Lafarge avait annoncé l'arrêt des activités industrielles à Belfort, le berceau d'Alstom, et leur transfert en Alsace, à Reichshoffen.

En octobre, plusieurs réunions entre les dirigeants d'Alstom et le gouvernement conduisent à la mise en place d’un plan de sauvetage. L’Etat et Alstom investissent 70 millions d’euros dans le site franc-comtois. L'Etat va commander 15 rames TGV en plus des 6 prévues pour Paris-Turin-Milan. La SNCF commandera 20 locomotives diesel dépanneuses et Alsom va investir 40 millions sur son site. Reste désormais à savoir s'il ne s'agit que d'un sursis ou d'une véritable relance du site belfortain.

Created : jeudi 22 décembre 2016 10:38 Categories : Politique | Economie | Actualités locales | Social | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : économie | Politique | retrospective 2016 | social
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.