Les frontaliers restent sur leur faim

Comme prévu, Marisol Touraine a confirmé hier la fin du droit d'option. Les quelques aménagements n'ont pas convaincu les frontaliers.



La Ministre de la santé, Marisol Tourraine, a annoncé aux représentants des associations de frontaliers la fin du droit d’option lors d’une réunion à Paris. Elle a néanmoins accepté le principe d’une période transitoire et un taux de cotisation de 6%, jusqu’au 31 décembre 2015.

Elle a également confirmé la continuité de la prise en charge par la Sécurité  Sociale  des soins entamés en Suisse sans limitation de délai. Marisol Touraine se dit prête aussi à négocier l’exonération du capital 2ème pilier, c'est-à-dire la retraite complémentaire suisse, dans le calcul du revenu  fiscal de référence en cas de rapatriement.

Le Groupement Transfrontalier Européen doit réunir ce soir son bureau directeur afin de prendre position sur la suite à donner à ce dossier. Le collectif “frontaliers et citoyens, soyons solidaires”, annonce pour sa part une opération escargot samedi matin de 9h à 12h au départ de Pontarlier et de Morteau. Hier soir, un petit groupe est venu manifester à Pontarlier en marge des vœux du Sous-Préfet… Si Bruno Charlot, le représentant de l’Etat n’a pas souhaité échanger avec les frontaliers, tout comme il n’a pas souhaité répondre à nos questions sur le sujet, Patrick Genre, le Maire de la ville est allé à la rencontre des manfestants, bien décidés à rester mobilisés. 

Created : mardi 21 janvier 2014 06:23 Categories : Social | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : assurance maladie | droit d'option | Frontaliers | manifestation | Marisol Touraine
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.