Moscovici s'explique sur le dossier de l'assurance maladie des frontaliers

A partir du 1er juin 2014, les travailleurs frontaliers ne devraient plus pouvoir choisir librement leur assurance maladie. Ils seront rattachés à la Sécu. Le Ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, s'explique dans "L'Est Républicain".

Moscovici s'explique sur le dossier de l'assurance maladie des frontaliers

Dans "L'Est Républicain" ce jeudi, Pierre Moscovici s’adresse aux travailleurs frontaliers. Pour le ministre de l’économie et des fianances, « le régime du droit d’option a une raison d’être historique qui doit être prise en compte ».

Ce qui n’empêche pas une remise à plat du système dans un soucis d’égalité entre les Français, explique-t-il. Les accords entre l'UE et la Suisse étant périmés. Pierre Moscovici qui évoque même des chiffres concernant les taux cotisations : 6% dans un premier temps, puis 8% dans un second temps. Et d’ajouter que le gouvernement le « est très attentif au pouvoir d’achat et aux impacts sur l’économie locale ».

Le patron de Bercy qui a reçu mercredi les parlementaires des régions frontalières, dont la député du Doubs Annie Genevard. Elle dénonce une « décision politique hâtive et idéologique ». Mardi prochain, ce sont les associations de défense des frontaliers qui seront reçues au Ministère de l’économie et des finances.

Created : jeudi 26 septembre 2013 07:58 Categories : Politique | Social | Santé | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Annie Genevard | Frontaliers | Pierre Moscovici | santé
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.