Besançon : 32 nouveaux policiers nationaux ont pris leur fonction

« les autorités ont constaté qu’il ne fallait pas laisser une ville comme Besançon face au crime" explique Anne Vignot.

 Besançon : 32 nouveaux policiers nationaux ont pris leur fonction

C’était une arrivée très attendue à Besançon. Sur les 38 policiers nationaux attendus dans la cité comtoise. 32 ont déjà pris leur fonction. Anne Vignot ne cache pas sa satisfaction. Cette arrivée fait suite au courrier qu’elle avait envoyé cet été à Gérald Darmanin, le ministre de l’intérieur. « Le ministère de l’intérieur a entendu qu’à Besançon nous avions besoin de présence policière » explique l’édile bisontine. Et de poursuivre : « les autorités ont constaté qu’il ne fallait pas laisser une ville comme Besançon face au crime’.

Mme Vignot renvoie d’un revers de la main, les accusations « d’anti-flic » qu’avait colporté son opposition. « Face au crime, nous avons besoin de policiers nationaux pour enquêter et échanger avec la population. Ce sont des grands professionnels du crime’ précise-t-elle. Anne Vignot dénonce une opposition « constamment dans la caricature ». Elle l’invite d’ailleurs à « réécouter les phrases qu’elle a prononcées sur le sujet ». « Ils me font dire ce que je n’ai pas dit. Je me demande s’ils savent ce qu’est un sujet, verbe et complément » conclut l’élue.

Anne Vignot
Created : dimanche 13 septembre 2020 19:11 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Anne Vignot | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.