Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

« Cet acte de violence commis par un dépositaire de la force publique vient dégrader le travail de reconquête républicaine" déclare Anne Vignot.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN
Photo : Jean-Baptiste Bornier

Anne Vignot, la maire écologiste de Besançon, salue la décision du préfet de saisir l’IGPN, suite à la diffusion d’une vidéo montrant un acte de violence d’un policier bisontin à l’égard d’un jeune homme dans le quartier Planoise.

« Cet acte de violence commis par un dépositaire de la force publique vient dégrader le travail de reconquête républicaine mené par les forces de police déployées par l’Etat, les services de la ville et les associations qui porte ses premiers fruits. L’exemplarité dont on fait preuve les forces de police ces derniers mois à Planoise ne saurait souffrir du comportement d’un agent » déclare l’élue bisontine. 

Created : vendredi 31 juillet 2020 19:49 Categories : Faits Divers | Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter

COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE

 
#1 RE: Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN danidoubs 01-08-2020 11:27
Je suppose qu'il ne lui a pas mis une claque pour rien....il faudrait peut-être voir la vidéo depuis le début....
 

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.