Jean Castex à Besançon : une visite et des mesures fortes pour la jeunesse

"Les jeunes seront les premiers touchés"

Jean Castex à Besançon : une visite et des mesures fortes pour la jeunesse

Ce jeudi matin, le Premier ministre Jean Castex était à Besançon pour une visite sur le thème de l’emploi et de l’insertion des jeunes. L’occasion pour le chef du gouvernement d’annoncer le déblocage de fonds pour le domaine ainsi que les objectifs assumés d’une telle mesure.

Le Premier Ministre Jean Castex est arrivé dans la cité bisontine aux alentours de 10h ce jeudi matin pour effectuer la visite du Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie, ainsi que celle de l’entreprise Cryla. Accompagné des ministres de l’Éducation nationale Jean-Michel Banquer, du Travail Elisabeth Borne, et de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, le chef du gouvernement a d’abord reçu un accueil républicain de la part du préfet Joël Mathurin et des élus locaux. Parmi eux, la maire de Besançon Anne Vignot, celui de Pontarlier Patrick Genre, la présidente du département du Doubs Christine Bouquin, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, les députés Éric Alauzet, Bannette Charvier, et Annie Genevard, ainsi que les sénateurs Jacques Grosperrin et Marie-Noëlle Schoeller.

Mettre le paquet

Après avoir brièvement échangé avec ces élus, le successeur d’Édouard Philippe a entamé la visite du CFAI et de l’usine Cryla. S’en est suivi une rencontre de plus d’une heure avec différents apprentis et formateurs afin de parler jeunesse, apprentissage, et insertion professionnelle. Une rencontre durant laquelle le Premier Ministre a fait le point sur les projets du gouvernement. En ajoutant 6,5 milliards d’euros aux 3 milliards d’euros d’ores-et-déjà attribués à ce domaine, Jean Castex et le gouvernement « mettent le paquet ». Un projet motivé par la crise inévitable qui arrive, dont les jeunes seront « les premiers touchés », et décliné en 3 directions distinctes : l’embauche massive des jeunes, favorisée par une prime de 4000 € par jeune pour l’entreprise, l’amélioration de la qualification des jeunes, en les orientant vers les métiers nouveaux liés notamment à la transition écologique, et enfin l’aide à l’insertion professionnelle pour les jeunes en décrochage.

Union sacrée

Des mesures fortes prises à la fois pour répondre aux besoins du court terme, c’est-à-dire en prévention de la crise à venir. Mais également pour répondre aux besoins du moyen-long terme, avec un projet de transformation des entreprises vers les métiers de l’innovation, du numérique, et de la transition écologique. Un projet massif, possible donc grâce à l’union sacrée prônée par le Premier Ministre, qui souhaite prendre en compte l’avis de tous, y compris de l’opposition politique, pour avancer d’un même pas dans la bonne direction.

Interview du Premier Ministre Jean Castex
Created : jeudi 23 juillet 2020 17:48 Categories : Politique | Actualités locales | Jeunesse | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Besançon | jean castex | Jeunesse | premier ministre | temis
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.