Besançon / Conseil Municipal : Adoption du 1er budget de l'ère Vignot

Anthony Poulin, l’élu en charge des finances, a évoqué « un budget de crise».

Besançon / Conseil Municipal : Adoption du 1er budget de l'ère Vignot
Anthony Poulin

Avec 40 pour et 15 contre, le conseil municipal de Besançon a adopté ce mercredi soir le budget primitif 2020 de la ville, le premier sous l’ère d’Anne Vignot et sa formation d’union de la gauche, qui s’élève à 192 millions d’euros. Un exercice qu’Anthony Poulin, l’élu en charge des finances, a défini « comme un budget de crise ». Ainsi, les orientations prises répondent à trois enjeux : l’urgence sociale, l’urgence climatique et l’urgence écologique. Pour y répondre, la cité comtoise a décidé d’investir plus de 42 millions d’euros. *

Ce budget primitif 2020 n’a bien évidemment pas convaincu l’opposition. Le centriste Laurent Croizier, proche d’Eric Alauzet, aurait souhaité, « un vrai plan de relance ». Dans ce contexte sanitaire si particulier, il pointe « un manque d’ambition » et regrette « le manque de combattivité de ce budget ». Très critique, il demande des investissements plus forts, « répondant aux enjeux du moment et à venir ».

A.Poulin. L. Croizier.
Created : mercredi 15 juillet 2020 22:34 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Anne Vignot | Anthony Poulin | Politique | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.