Remaniement ministériel : Réaction de la députée jurassienne Marie Christine Dalloz (LR)

Marie-Christine Dalloz, la députée du Jura décrit un gouvernement sans saveur.

Remaniement ministériel : Réaction de la députée jurassienne Marie Christine Dalloz (LR)
Marie-Christine Dalloz

Ce lundi soir, Alexis Kohler a présenté sur le perron de l’Elysée le nouveau gouvernement de Jean Castex. Une certaine stabilité anime cette nouvelle équipe, comme la confirmation de Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères et à l’Europe ou encore Bruno Le Maire à l’Economie, Jean-Michel Blanquer à l’Education et Olivier Véran à la santé.  On notera des changements de poste comme Gérald Darmanin qui devient ministre de l’Intérieur. Barbara Pompili devient N°2 du gouvernement et se voit confier le portefeuille de la transition écologique. Quelques surprises apparaissent comme le ténor du barreau Eric Dupond-Moretti qui devient ministre de la Justice ou Roselyne Bachelot à la Culture. Notons qu’il manque encore à l’appel les secrétaires d’Etat, dont l’identité sera connue dans les prochains jours.

Marie-Christine Dalloz, la députée du Jura décrit un gouvernement sans saveur. Elle pointe "des  promesses annoncées non tenues". « On nous annonce depuis trois jours le changement, le grand chamboulement, or 80% des noms sont les mêmes » explique la parlementaire franc-comtoise. Mme Dalloz ne voit pas « d’orientation forte ». L’élue jurassienne regrette également « qu’aucun équilibre n’a été trouvé avec les territoires ». Quant au choix de Roselyne Bachelot à la Culture, Mme Dalloz reste pantoise.

Marie Christine Dalloz
Created : lundi 6 juillet 2020 20:04 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Marie Christine Dalloz | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.