Politique : Retour sur la visite de Christophe Castaner à Besançon

Au total, depuis le mois de décembre dernier, ce sont quinze policiers nationaux supplémentaires qui œuvrent dans le quartier et au sein de ce nouveau commissariat.

Politique : Retour sur la visite de Christophe Castaner à Besançon
Christophe Castaner, le 1er flic de France

Christophe Castaner, le ministre de l’intérieur, était à Besançon ce mercredi matin. Il est notamment venu inaugurer le nouveau commissariat de police implanté dans le quartier Planoise. Cette présence s’inscrit dans le cadre du déploiement du dispositif de police de sécurité du quotidien. Rappelons que le quartier Planoise fait partie des quinze premiers quartiers de reconquête républicaine. L’objectif étant de renforcer la présence policière dans ce quartier pour mieux lutter contre la délinquance et notamment les trafics de stupéfiants.

Au total, depuis le mois de décembre dernier, ce sont quinze policiers nationaux supplémentaires qui œuvrent dans le quartier et au sein de ce nouveau commissariat. Ces agents ont pour mission de tisser du lien avec la population mais également de mettre en œuvre la politique répressive pour laquelle ils ont été recrutés. Prochainement, certains d’entre eux tenteront d’établir un contact avec les jeunes du quartier dans le cadre d’un centre de loisirs spécifique. On soulignera également l’existence d’un groupe de promixité sécurité dont l’efficacité semble bien réelle également, tant au niveau du contact humain que de la connaissance du quartier et des affaires élucidées.

Christophe Castaner a renouvelé son soutien plein et entier aux forces de l’ordre. Il a également salué l’excellent travail collaboratif à Besançon entre policiers, gendarmes et justice. Un travail qui, selon lui, porte ses fruits et permet « d’obtenir d’excellents résultats dans la lutte contre la délinquance ». Le ministre a ainsi listé brièvement quelques chiffres : en 2018, 283 procédures ont été engagées, « permettant de déstabiliser les trafics, libérer certains halls d’immeuble squattés par des dealers ou encore perturber ces derniers dans leur quotidien ». Selon les chiffres de Christophe Castaner, en octobre dernier 22 kilos de cannabis ont été saisis à Planoise. En décembre, ce sont plus de 250.000 euros et francs suisses de trafic qui ont été saisis dans le quartier.

La présence policière à Planoise permet également de réduire de façon importante les rodéos urbains qui empoisonnent le quotidien des habitants. Depuis cet été, 19 procédures qui ont été engagées.

Christophe Castaner
Created : mercredi 13 mars 2019 15:06 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.