Violences en Isère : Annie Genevard s’interroge sur la politique du gouvernement

Mme Genevard rappelle que le gouvernement a dernièrement rejeté sa proposition de loi

Violences en Isère : Annie Genevard s’interroge sur la politique du gouvernement

Suite aux violences survenues en Isère, Annie Genevard, Députée du Doubs, appelle le gouvernement à faire preuve « d’une grande fermeté ». Dans son communiqué de presse, Mme Genevard rappelle que le gouvernement a dernièrement rejeté sa proposition de loi qui prévoyait un renforcement des sanctions contre les installations illicites des gens du voyage et la dégradation de biens publics ou privés.

Mme Genevard regrette également que ses amendements, déposés lors de l’examen de la proposition de loi d’un député socialiste, et qui visaient à donner aux maires des outils leur permettant de mieux sanctionner les comportements délictueux de certains groupes de gens du voyage, aient été rejetés.

Created : mercredi 21 octobre 2015 20:18 Categories : Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Annie Genevard | gens du voyage | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter

COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE

 
#2 RE: Violences en Isère : Annie Genevard s’interroge sur la politique du gouvernement appolo 22-10-2015 11:50
A quand un gouvernement qui prendra ses responsabilités ! A quand un gouvernement qui traitera de façon équitable toutes les personnes sur son sol ! Un bon contribuable qui ferais le dixième de ça serait déjà en prison avec une sanction pénale et financière exemplaire ! Ce laxisme n est plus tolérable et amène la France dans le gouffre !!!!!!!
 
 
#1 RE: Violences en Isère : Annie Genevard s’interroge sur la politique du gouvernement antiMacron 22-10-2015 09:27
Le gouvernement actuel dehors et très vite avant qu il ne soit trop tard. Bon courage à vous mme Genevard avec ce pseudo gouvernement rangé du côté des parasites et rebuts de société . A quand un VRAI gouvernement qui aura le courage de faire le travail qui lui est imposé . Pauvre future ex France à la dérive :cry:
 

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.