Pontarlier / Crise des migrants : « je ne peux pas engager la ville sans avoir plus de précisions » ( P.Genre)

« C’est à l’état de définir le cadre et les moyens financiers et juridiques de ce plan d’accueil" explique Patrick Genre

Pontarlier / Crise des migrants : « je ne peux pas engager la ville sans avoir plus de précisions » ( P.Genre)
Patrick Genre

C’est le grand sujet d’actualité du moment. De nombreux migrants quittent leur pays pour rejoindre l’Europe. Hier, le Président Hollande a annoncé lors de sa conférence de presse semestrielle que la France accueillera 24.000 réfugiés sur les deux prochaines années. Quelle est la position de la ville de Pontarlier sur ce fait de société ? Nous avons posé la question à Patrick Genre, son maire.

Le Maire de Pontarlier rappelle tout d’abord que « personne ne peut rester insensible à la situation que nous vivons aujourd’hui ». Pour lui, il est également important en pareille circonstance «  de ne pas réagir sous le coup de l’émotion ». Et de poursuivre : « il faut réagir avec raison et dans un dispositif très cadré». L’élu du Haut-Doubs indique « qu’il ne ferme pas la porte ».

« C’est à l’état de définir le cadre et les moyens financiers et juridiques de ce plan d’accueil. Que les collectivités puissent y apporter leur contribution, ce n’est pas du domaine de l’impossible. Accueillir des gens c’est bien, mais il faut aussi les prendre en charge. Tout cela ne s’improvise pas. Il ne faut pas faire des promesses en l’air » commente Mr Genre. L’édile le dit clairement « je ne peux pas engager la ville sans avoir plus de précisions ». D’un point de vue pratique, Patrick Genre souligne que sa ville « n’a pas non plus des milliers de mètres carrés inoccupés ».

« La situation des villes ne sera pas la même. Certaines pourront accueillir des dizaines de personnes. D’autres n’en accueilleront que quelques unes » ajoute-t-il. Avant de conclure : « Nous devons aussi nous préoccuper des personnes, qui sur notre territoire, connaissent également des difficultés ».

Patrick Genre
Created : mardi 8 septembre 2015 20:30 Categories : Faits Divers | Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Crise des migrants | Faits divers | Patrick Genre | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter

COMMENTAIRES SUR CET ARTICLE

 
#2 PontarlierBernadette 09-09-2015 21:08
Bonjour Monsieur le Maire,
Simplement vous dire que j'apprécie votre réaction.
J'ai vécu longtemps à Pontarlier, mais votre réflexion est digne de vous. Réfléchir avant d'agir. Merci. Votre poste vous le vivez avec vos Pontissalliens.
Bernadette
 
 
+4 #1 STOPantiMacron 09-09-2015 11:00
Arrêtons avec cette arrrivée de masse. Il n y a pas de boulot et logements.
Qui paiera pour eux, nous évidemment petit Français . Il faut être de nationalité étrangère pour avoir le droit à tout. Qui paiera leur cmu 100% gratuit. En 1er les Frontaliers. J ai la gerbe de voir sur le net que nos pauvres sdf sont jeter dehors de leur centre d hébergement pour accueillir ces personnes ou encore de témoignages de Français à qui on refuse des logements sociaux pour cause de réservation face à l afflux des futurs parasites à qui on donnera des Euros sans rien faire.
Vous pauvre Français retraité qui avez dûrement travailler toute votre vie qu avez vous ... rien. Vous êtes plus fauché que si aviez une nationalité étrangère . C est la vérité pas du racisme . Quand est ce que la France ce réveillera . Une fois trop tard. D autre pays refuse alors pourquoi pas nous !!! A oui c est vrai. C est l Allemagne et Bruxelles qui commande la France. Il faut un référendum ! :-x :-x
 

Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.