Jura / Les Déboussolades : « Il faut rendre le jouet, on ne peut pas se l’offrir »

La nouvelle majorité départementale souhaite réfléchir à un nouveau rendez-vous culturel.

Jura / Les Déboussolades : « Il faut rendre le jouet, on ne peut pas se l’offrir »
Clément Pernot

Sur sa page Facebook, le conseil départemental du Jura revient sur l’arrêt des « Déboussolades », la manifestation culturelle mise en place par le socialiste Christophe Perny, lorsqu’il était à la tête du département. « De toute évidence, ces « Déboussolades » étaient une bonne idée… Un concept bien imaginé, bien réalisé. Un magnifique jouet dont les habitants de la Ville de Lons-le-Saunier ont profité quelque temps, et auquel ils s’étaient habitués. Hélas, le jouet était très coûteux : de l’ordre de 300.000 euros , soit 250 salaires minimums (Smic) » explique le communiqué.

Et de poursuivre : « est-ce dans les attributions de l’Institution Départementale d’assurer la politique d’animation de la Ville de Lons-le-Saunier ? D’en être le seul organisateur et le seul financeur ? Et à quelle fin ? N’y avait-il pas là un parfum d’ingérence inéquitable, derrière un rideau de fumée, à des fins vaniteuses et personnelles ? ».

Le message se poursuit ainsi : « le Conseil départemental a pourtant cherché une solution. Plusieurs réunions et pourparlers ont rapidement eu lieu pour trouver une pérennité à ce projet : ni la Ville, ni la Région, ni les associations concernées n’ont souhaité s’associer à la réalisation et au financement ».

Clément Pernot et sa nouvelle majorité déclarent avoir « découvert une situation financière dramatique ». « L’urgence a été de redonner de l’oxygène à des communes pour certaines à bout de souffle. Un emprunt important a été lancé, courageusement voté lors de la DM (Décision Modificative du Budget) de juin dernier ». Et d’enchaîner : « Nous voilà arrivés auprès du contribuable, qui, par nature, a besoin de deux choses essentielles : du bon sens et de la loyauté. Deux qualités qui, avec le recul, manquaient au président sorti. Même si ces deux qualités s’accompagnent de fermeté, le contribuable sait reconnaitre leur absolue nécessité. Naturellement cette décision a été contestée ; et parmi les contestataires se trouvent ceux qui ont le plus grassement vécu des deniers publics ».

La nouvelle majorité départementale souhaite réfléchir à un nouveau rendez-vous culturel. « Nous allons tous réfléchir. Il est à espérer que nous puissions prochainement retravailler en concertation, réévaluer l’envie et le besoin en toute transparence, construire un projet qui serve l’intérêt de la collectivité et l’ensemble du Département ; avec bon sens et loyauté face au contribuable ».

Created : samedi 5 septembre 2015 08:09 Categories : Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Conseil departemental du Jura | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.