Le maire de Dijon est décédé

Alain Millot avait pris la suite de François Rebsamen le 5 avril 2014, après la nomination de ce dernier au gouvernement.

Le maire de Dijon est décédé

Alain Millot, le maire socialiste de Dijon, est mort ce lundi matin, à l’âge de 63 ans. Il a succombé à un cancer. Il avait pris la suite de François Rebsamen le 5 avril 2014, après la nomination de ce dernier au gouvernement comme ministre du Travail et de l'Emploi. Ce natif de la capitale Bourguignonne, membre du PS depuis 1980, s'impliquait sur son territoire depuis 1995 et sa première élection en tant que conseiller municipal d'opposition. Un hommage lui a été rendu ce matin en l'Eglise Notre-Dame de Dijon, dont les cloches ont résonné en son honneur. François Rebsamen a salué la mémoire de son «ami et compagnon de route» qui fut «pendant plus de 20 ans un soutien fidèle et indéfectible».

Réaction de Jean-Louis Fousseret

« C’est un ami, un camarade qui s’est éteint ; nous nous connaissions de longue date et partagions le sens de l’engagement, du pragmatisme et de l’intérêt général. Et c’est cette belle image que je garderai de lui.  Je pense aujourd’hui à toutes celles et ceux qu’il laisse dans la peine et la tristesse » écrit l’édile Bisontin. Et de compléter « Au cours des dernières semaines nous nous sommes rencontrés pour évoquer l’avenir de nos deux villes dans le contexte de la fusion des régions Bourgogne et Franche Comté. Nous partagions le même avis quant à la complémentarité de nos deux territoires et la nécessité de projeter nos deux villes vers l’avenir. Alain était très présent et il pensait bien que l’avenir s’écrirait avec lui ».

Created : lundi 27 juillet 2015 17:38 Categories : Faits Divers | Politique | Actualités locales | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.