Elections départementales 2015 / Canton de Morteau : Rencontre avec la liste « Rassemblement Bleue Marine »

Jérémy Navion, originaire de La Chenalotte, est étudiant en informatique. Militant FN depuis l'âge de 16 ans, il est actuellement le secrétaire de la circonscription du Haut-Doubs pour le parti de Marine Le Pen.

Elections départementales 2015 / Canton de Morteau : Rencontre avec la liste « Rassemblement Bleue Marine »
Jérémy Navion

Dans le canton de Morteau, le Front National sera représenté par Jérémy Navion, dont le père se présente sous les mêmes couleurs dans le canton de Frasne, et Sabine Mahé, dont le mari est également candidat dans le canton d'Ornans.

Jérémy Navion, originaire de La Chenalotte, est étudiant en informatique. Militant FN depuis l'âge de 16 ans, il est actuellement le secrétaire de la circonscription du Haut-Doubs pour le parti de Marine Le Pen. Quant à Sabine Mahé, son binôme, elle réside à Montbenoît. Dans le Val de Morteau, la liste « Rassemblement Bleu Marine » n'a pas souhaité organiser de réunions publiques. « Nous préférons mener une campagne de terrain en allant directement à la rencontre des électeurs. Nous avons essentiellement tracté dans les villes et villages du territoire. Nous avons serré des poignées de main dans la rue avec les candidats » explique le jeune homme. Le tract présenté par les candidats se décline en un document de huit pages dans lequel la partie consacrée au département du Doubs et au territoire de Morteau ne se résume qu'à une photographie des deux titulaires en première page.

Le projet ?

Pour leur territoire du Haut-Doubs, les candidats frontistes proposent « une meilleure gestion budgétaire avec à la clé une baisse des impôts ». « Pour cela, il faut lutter contre tous les gaspillages, limiter le train de vie des élus, les frais de communication et l'attribution de subventions aux associations, souvent injustifiées et pas assez contrôlées. Il est également possible de faire des économies en luttant contre la fraude au RSA » explique Jérémy Navion. S'il arrive aux responsabilités, le candidat veut également mettre en place une politique qui permettra de renforcer la sécurité aux abords des établissements scolaires. Selon lui, « l'insécurité et les trafics de drogue sont récurrents à proximité des établissements scolaires mortuaciens ». Mr Navion se battra également pour la maîtrise de la langue française dans les lieux accueillant du public et l'interdiction du voile dans les crèches. Pas sûr que les établissements francs-comtois soient confrontés à ces situations. Enfin, une attention toute particulière sera portée à la défense du service public en milieu rural et à la vitalité de la ruralité, des territoires « oubliés ».

La route des microtechniques

La route des microtechniques semble s'être invitée dans la campagne. Pour Jérémy Navion, la fin de travaux de cet axe routier, très fréquentée, jusqu'en Suisse, « n'est pas raisonnable par temps de crise ». En revanche, le candidat, « conscient du problème », propose « une alternative moins couteuse », en réservant la voie de droite du col des Roches au bus et au covoiturage et en créant des emplacements de stationnement aux abords des villes de Morteau et du Russey ». Le tout en concertation avec la Suisse.


Created : mardi 17 mars 2015 17:14 Categories : Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Elections départementales 2015 | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.