Départementales 2015 / Canton de Morteau : Les engagements de J. Cuenot-Stalder et D. Leroux

La feuille de route des candidats se décline en 25 actions. Parmi les grands sujets évoqués. L’aménagement du territoire et le social.

Départementales 2015 / Canton de Morteau : Les engagements de J. Cuenot-Stalder et D. Leroux

J-7 avant les élections départementales. Dans le canton de Morteau, qui regroupe désormais les anciens territoires de Morteau et du Russey, la liste d’union de la droite et du centre est représentée par le binôme titulaire Jacqueline Cuenot Stalder et Denis Leroux. Christian Barthod et Dominique Mollier sont leurs suppléants.

Depuis plusieurs mois maintenant, l’équipe a mené une campagne dynamique pour intéresser le plus grand nombre à son projet. Ainsi, des rencontres ont été organisées avec les élus, les frontaliers, les jeunes, les artisans, les commerçants et les professions libérales. « Nous avons mené une campagne basée sur l’écoute afin de mieux comprendre et cerner les difficultés et les problèmes de nos concitoyens » expliquent Mme Cuenot Stadler et Mr Leroux. La liste « Vivre ici » entend défendre des projets locaux et départementaux en lien avec son territoire. « Même s’il aurait été plus facile de faire une campagne basée sur des enjeux nationaux ». Tout en soulignant néanmoins que certaines politiques nationales ont une incidence sur les actions départementales. Ils font ainsi référence à la baisse drastique des aides de l’état, « qui ne sont pas sans poser problème ».

Le social et l’aménagement du territoire

Parmi les priorités énoncées par Denis Leroux et Jacqueline Cuenot Stadler, la place du milieu rural dans les différentes politiques initiées par le nouveau conseil départemental. « Trop souvent, on nous explique que nous n’avons besoin de rien car nos sommes trop riches » dénonce Denis Leroux. La  feuille de route des candidats se décline en  25 actions. L’aménagement du territoire et le social y figurent en bonne place.

L’aménagement du territoire : L’aménagement de la route des microtechniques, la rénovation et l’entretien des routes, le maintien des services de proximité, la rénovation du collège de Villers-le-Lac, une meilleure desserte de la ligne Mobidoubs, .... . Les candidats dénoncent également le déclassement de certaines routes départementales, et notamment la route de Saint-Julien-les-Russey, qui n’a pas été déneigée cet hiver. « Les usagers doivent être en sécurité sur les routes » expliquent-ils.

Le social : « L’aide sociale doit viser prioritairement le retour à l’emploi et l’insertion sociale. Le versement du RSA doit être lié à un travail d’utilité générale » explique Jacqueline Cuenot Stalder. Parmi les autres initiatives évoquées : l’accession au logement en zones rurales des jeunes, la lutte contre la précarité énergétique et une meilleure mobilité sur le territoire.

La conclusion

« Issus du monde économique, nous avons à cœur de reconquérir la majorité départementale pour mettre fin aux dix années de gestion socialiste. Nous mettrons en œuvre une politique innovante et responsable dans un souci constant de gestion rigoureuse des deniers publics et des impôts. Notre action sera basée sur la participation citoyenne, avec des permanences régulières dans les communes et une information permanente de notre acrivité » ponctuent-ils.

Le reportage de la rédaction
Created : lundi 16 mars 2015 12:31 Categories : Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Elections départementales 2015 | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.