2015 en questions : L’année de tous les dangers pour les socialistes ?

C’est à Karine Grosjean que revient la lourde responsabilité de reconstruire une opposition forte à Pontarlier.

2015 en questions : L’année de tous les dangers pour les socialistes ?
Karine Grosjean

Cette année 2015 sera marquée par deux rendez-vous électoraux. En mars prochain, les français éliront leurs conseillers départementaux. En décembre, seront organisées les élections régionales.

Dans un contexte difficile, où la politique et la personnalité de François Hollande sont fortement contestées, le Parti Socialiste tentera de limiter la casse et sauver ce qui peut encore l'être. Les derniers résultats des scrutins nationaux et régionaux révèlent bien cette crise. En Franche-Comté, en septembre dernier, seul Martial Bourquin a réussi à sauver son siège de sénateur. Suite aux dernières municipales, la droite gère 30 des 42 communes de plus de 3500 habitants que compte la région, contre 12 pour la gauche. En 2008, 24 communes de cette importance étaient gérées par la gauche, contre 18 par la droite.

Les socialistes s'en remettront-ils à Pontarlier ?

La défaite aux municipales (20,75% des suffrages et trois élus au conseil municipal) a laissé des traces dans la capitale du Haut-Doubs. Jean-Yves Bouveret, le chef de file du groupe socialiste, a quitté le navire. Liliane Lucchesi, qui avait perdu son siège de conseillère municipale, reprend du service. C'est à Karine Grosjean que revient la lourde responsabilité de reconstruire une opposition forte à Pontarlier. La tâche ne s'annonce pas des plus aisés. D'autant plus que ce territoire n'est pas favorable aux socialistes.

Le département du Doubs restera-t-il à gauche ?

Pas facile de répondre à cette question. Pour l'heure, la majorité départementale reste discrète sur ses intentions et ses candidats. Claude Jeannerot, le Président socialiste du département, n'a pas encore officialisé sa candidature. Il se murmure qu'il est très difficile de trouver des candidats pour composer les listes dans chaque nouveau canton du département. Les prochaines semaines seront très intéressantes et cruciales.

Le canton de Pontarlier restera-t-il à gauche ?

Alors que lundi prochain, Pierre Simon et Florence Rogeboz, les candidats UMP/UDI aux élections départementales, présenteront officiellement leurs candidatures au Gounefay, la gauche reste muette sur ses intentions. Christian Bouday, actuel conseiller général du canton de Pontarlier, acceptera-t-il de se lancer dans une troisième campagne et de relever le défi qui semblait déjà difficile lors des deux dernières campagnes ? Affaire à suivre.


Created : samedi 3 janvier 2015 12:54 Categories : Politique | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Année 2015 | Karine Grosjean | parti socialiste | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.