Narumi Kurosaki : la justice chilienne autorise l'extradition de Nicolas Zepeda Contreras vers la France

Narumi Kurosacki était venue étudier à Besançon. Elle résidait sur le campus universitaire de la Bouloie.

Narumi Kurosaki : la justice chilienne autorise l'extradition de Nicolas Zepeda Contreras  vers la France

L’info est tombée ce lundi soir. La Cour suprême du Chili a confirmé l'extradition vers la France de Nicolas Zepeda Contreras. Ce jeune chilien de 29 ans est soupçonné d’être l’auteur de la disparition de Narumi Kurosaki. Cette japonaise de 26 ans était venue étudier à Besançon. Elle résidait sur le campus universitaire de la Bouloie. Sa dernière apparition en public remonte au 4 décembre 2016. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Rappelons qu’Etienne Manteaux, le procureur de la République de Besançon s’était rendue au Chili en avril 2019 avec un magistrat instructeur et deux enquêteurs chargés de ce dossier. Il avait alors décliné les faits qui justifiaient la demande d’extradition du jeune homme afin qu’il comparaisse devant la cour d’assises de Besançon.

Created : lundi 18 mai 2020 20:00 Categories : Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : affaire narumi | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.