Justice : F. Péchier s’est défendu « avec émotion »

Pour Maître Lionel Bethune de Moro, cette affaire contient « un certain nombre d’incohérences et d’approximations ».

Justice : F. Péchier s’est défendu « avec émotion »
Les avocats de Frédéric Péchier

Frédéric Péchier, le médecin anesthésiste, soupçonné de 24 empoisonnements à Besançon, a été laissé libre sous contrôle judiciaire. Ce mercredi après plusieurs heures d’audience, la chambre de l’instruction de Besançon a confirmé le jugement prononcé en mai dernier par le juge des libertés et de la détention.

Lionel Bethune de Moro, l’un des trois avocats de Frédéric Péchier explique que la vie de son client ne sera plus jamais la même et que, quel que soit la suite qui sera donnée à cette affaire, « le Docteur Péchier n’exercera plus jamais ». A l’audience, Frédéric Péchier s’est défendu « avec émotion » en parlant «  de sa famille et de la liberté. Les seules choses qui lui restent » explique l’avocat.

Le Dr Frédéric Péchier estime « avoir été victime d’éléments indésirables graves ». Ses avocats, qui citent un rapport de l’OMS, expliquent, que « 300.000 éléments indésirables graves, responsables de 30.000 morts, sont enregistrés en France chaque année ». La défense indique ne pas écarter également la piste de l’acte malveillant. « Sur qui ? Ciblant un patient, un établissement de santé, une équipe médicale, un médecin ? » s’interroge Maître Lionel Bethune de Moro.

Pour l’avocat, cette affaire contient « un certain nombre d’incohérences et d’approximations ». Il estime , «  qu’un certain nombre d’éléments indésirables graves ne peut être imputé » à son client.

Maître Lionel Bethune de Moro
Created : mercredi 12 juin 2019 16:43 Categories : Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.