Besançon : La famille albanaise ne dormira pas à Chamars

L’association, qui dénonce ‘l’incompétence et l’indifférence » des services de l’état dans la gestion de ces situations « de détresse humaine ».

Besançon : La famille albanaise ne dormira pas à Chamars

Dans un communiqué de presse, le collectif Solmiré fait savoir que la famille albanaise, demandeuse d'asile, « qui a passé plusieurs nuits dehors, vient de recevoir une affectation pour le CADA de Montbéliard ». « La nouvelle est tombée en début d'après-midi, peu de temps après que la famille, un couple et ses deux enfants, soit informée de son droit à prendre ses repas à la Boutique Jeanne Antide du 129 Grande-Rue » explique le communiqué.

« Dans toutes ces péripéties, la plus invraisemblable, l'une des plus scandaleuses aussi restera que la DDCSPP (Protection des Populations, relevant de l'Etat) avait décidé vendredi dernier d'accorder l'accès aux repas de la Boutique Jeanne Antide aux Abedini, mais que jamais l'information ne leur a été transmise via le 115, et même pire, lorsque Solmiré a réclamé ce droit minimal à ne pas crever de faim, il nous a été répondu que c'était la Préfecture qui devait prendre cette décision et qu’elle n’était pas prise ! » précise l’association, qui dénonce ‘l’incompétence et l’indifférence » des services de l’état dans la gestion de ces situations « de détresse humaine ».

Created : lundi 31 décembre 2018 18:38 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.