Haute-Saône : 4 cadres de la fédération des chasseurs mis en examen


Le président de la fédération des chasseurs de Haute-Saône et trois autres cadres ont été mis en examen pour avoir ordonné la mise à mort de plus d'une centaine d'animaux protégés.

D'après l'enquête de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), plus d'une centaine de chats sauvages et de rapaces protégés, comme l'autour des palombes, ont été tués entre 2010 et 2013 sur le site de la réserve cynégétique de Noroy-le-Bourg (70) gérée par la Fédération des chasseurs de Haute-Saône.

Les faits ont été dénoncés par des stagiaires de la fédération haut-saônoise. Ils ont affirmé aux services de l'ONCFS qu'ils avaient été obligés "d'exterminer toutes les espèces nuisibles" au gibier de chasse, dont des animaux protégés.

La perquisition des services de l'ONCFS a permis de découvrir des cadavres et des queues d'animaux protégés, ainsi que des pièges et du poison. Deux associations de défense de la nature ont déposé plainte auprès du parquet de Vesoul. L'enquête pour "destructions d'espèces protégées en bande organisée" a été ouverte en juillet dernier et confiée à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Les quatre cadres réfutent les faits qui leurs sont reprochés ou les reconnaissent a minima, a indiqué à l'AFP le parquet de Vesoul.

 

Created : jeudi 5 décembre 2013 19:51 Categories : Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : fédération des chasseurs | haute saône | mise en examen
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.