Besançon : Il entend des voix qui lui disent de "faire partir ces gens"

Lors de la perquisition de son domicile, de très nombreuses bibles ont été découvertes.

Besançon :  Il entend des voix qui lui disent de

Lundi soir, au centre-ville de Besançon, un homme de 46 ans, originaire de Centrafrique, a foncé avec sa voiture en direction de la terrasse de l’Iguane Café. Aucun blessé n’est à déplorer, mais le forcené est parvenu à percuter des tables et des chaises. Aucun blessé n’est à déplorer. Il n’avait pas semble-t-il l’intention de tuer. L'allure avec laquelle il roulait en témoigne.

Le quadragénaire  a été maîtrisé par des agents du RAID de Nancy, en civil, qui se trouvaient à proximité. Le parquet de Besançon évoque un mobile religieux. Il n’aurait pas supporté de voir des personnes s’attabler et boire de l’alcool à proximité de l’église Saint-Pierre. L’homme excédé a expliqué qu’une voix l’invitait « à faire partir ces gens ». Sa garde à vue devrait être prolongée.

Lors de la perquisition de son domicile, de très nombreuses bibles ont été découvertes. Les faits de tentative d’homicide ont été requalifiés en violence aggravée avec arme. Etienne Manteaux, le Procureur de la République de Besançon, évoque néanmoins « le profil psychiatrique inquiétant » de cet homme. Il a déjà précédemment séjourné à l’hôpital psychiatrique de Novillars.

Created : mardi 15 septembre 2020 18:31 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Justice | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.