Multiples malaises à Morbier : L'affaire classée sans suite

Un syndrome psychogène collectif aurait touché le groupe de collégiens en octobre dernier, les seules causes probables ayant été écartées.

Multiples malaises à Morbier : L'affaire classée sans suite

Le 3 octobre dernier, dix-sept élèves des Hauts de Bienne avaient été pris de malaises lors d’un cross organisé à Morbier. Après l’ouverture d’une enquête, la thèse de l’intoxication par l’eau et les boissons consommées avait été rapidement écartée.

En entendant les mineurs touchés et en consultant leurs dossiers médicaux, le médecin légiste a pu exclure les différentes thèses concernant une toxi-infection alimentaire, une intoxication aiguë par agent gazeux ou volatil et une intoxication aiguë par ingestion d’aliment et/ou de boissons affectées par un agent toxique.

Il apparait donc qu’un syndrome psychogène collectif pourrait être à l’origine de ces malaises, un terme illustrant l’apparition de symptômes chez plusieurs individus d’un même groupe sans avoir d’explications médicales. Par conséquent, le procureur de la République du Jura, Lionel Pascal, a classé l’affaire sans suite, « du fait de l’absence d’infraction ».

Created : lundi 13 janvier 2020 15:34 Categories : Actualités | Faits Divers | Actualités locales Favoris : Ajouter aux favoris Tags : affaire classée | collège de Morez | malaises | Morbier
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.