Sécurité routière : Ne prenons pas des risques inutiles

L’alcool, la drogue, la vitesse, le téléphone portable, … autant de facteurs qui nous rendent vulnérables au volant.

Sécurité routière : Ne prenons pas des risques inutiles

La Préfecture du Doubs a publié en début de semaine les nouveaux chiffres de la sécurité routière. Les résultats sont encore très inquiétants. Sur la seule période du mois de septembre, six personnes ont perdu la vie sur les routes du département. Sur les neuf premiers mois de l’année, le nombre de blessés dépasse les 400. En cette période de départ en vacances, la prudence est donc de mise. Plein Air a rencontré Georges Warnier, le directeur de la prévention routière du Doubs.

Le responsable le rappelle, « 98% des accidents de la route sont liés à des problèmes de comportement ». Et de compléter « la route ne supporte pas l’inattention. Dès que l’on n’est plus en situation de vigilance, la sanction tombe ». D’où l’importance d’une conduite responsable. L’alcool, la drogue, la vitesse, le téléphone portable, … autant de facteurs qui nous rendent vulnérables au volant.

"On a tous une bonne raison de rester vivants",

Pour toujours et encore sensibiliser les automobilistes aux dangers de la route et lutter contre l’insécurité routière, la prévention routière vient de lancer une nouvelle campagne d’information, intitulée "On a tous une bonne raison de rester vivants". En mettant en scène ces instants de bonheur que l’on partage en famille, l’association souhaite rappeler à chacun pourquoi il est important de préserver sa vie. Cette campagne prend à contre-pied les spots habituels de prévention qui misent sur l'aspect choc pour faire réfléchir.

Georges Warnier, Directeur de la prévention routière du Doubs
Youtube : Created : vendredi 17 octobre 2014 19:03 Categories : Faits Divers | Actualités locales | A la une | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | prévenion routière | sécurité routière
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.