Gens du voyage : « Ne nous mettez pas tous dans le même panier »

Depuis mercredi, une communauté Rom s'est installée illégalement sur les parkings du collège Lucie Aubrac à Doubs et d’une enseigne commerciale sur la zone des Grands Planchants à Pontarlier.

Gens du voyage : « Ne nous mettez pas tous dans le même panier »
Jérôme Bolard

L’attitude de la communauté Rom qui s’est installée dans un irrespect total et une totale illégalité ne provoque pas que la colère, légitime, des gens du Haut-Doubs.

Hier après-midi, alors que nous étions en train de prendre la photo qui illustre ce papier, des gens du voyage, « des vrais, selon eux, nous ont expliqué qu’ils dénonçaient également l’attitude des personnes qui ont pris possession des parkings du collège Lucie Aubrac à Doubs et d’une enseigne commerciale sur la zone des Grands Planchants à Pontarlier. «  Ce sont des profiteurs. Ils se croient tout permis. C’est une honte ». nous ont-elles expliqué. « Jamais, nous nous serions permis d’occuper illégalement un terrain. Avez-vous vu l’état dans lequel ils ont laissé les différents endroits qu’ils ont fréquenté ? Même des animaux ne feraient pas cela  » ajoute le groupe, issu d’une mission évangélique. « Il y a quelques jours, j’en ai surpris quelques uns en train de tirer de l’eau sur une borne incendie. Ils avaient besoin de 20 litres, ils en ont laissé coulé 500. C’est une honte ». A travers cette exaspération, ces gens du voyage, « les vrais », veulent démontrer qu’il ne faut pas faire d’amalgame. « Lorsque nous nous trouvons à un endroit, nous le respectons. Nous ne nous installons pas chez des gens. Nous payons ce que nous consommons. Nous payons des impôts» précise Claude. Et de conclure « regardez ce privé qui subit la présence de ces caravanes. Il a sans doute perdu beaucoup d’argent. En plus, il va devoir payer pour nettoyer après leur passage. C’est inadmissible. Ils donnent une très mauvaise des gens du voyage. Aujourd’hui, la population me regarde de travers».

L’incompréhension de la population locale

« Comment se fait-il qu’ils soient encore là. Les autorités en ont-elle peur. Lorsque c’est moi qui me gare n’importe où, la police n’hésite pas à me verbaliser. Un PV que je dois en plus payer dans les plus brefs délais » s’insurge ce pontissalien. Les propos de Philippe traduisent l’état d’esprit d’une très grande partie de la population locale. Celle-ci ne comprend pas pourquoi les autorités n’agissent pas pour faire évacuer ces gens, « qui occupent, en toute impunité, des terrains privés ». « Ca va mal finir » s’inquiète Jean-Pierre. « Il parait que le Préfet est au courant. Pourquoi ne fait-il pas intervenir la police ou les CRS pour les faire déguerpir » ajoutent ces badauds. A vouloir apaiser la situation, en attendant que le vent tourne, l’état ne fait qu’attiser la colère et la rancœur. Il faut espérer que la situation ne dégénère pas.

Created : dimanche 17 août 2014 09:20 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Faits divers | gens du voyage
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.