Le virus du NHI détecté dans une pisciculture du Doubs


Une pisciculture du Doubs, dont la localisation n’a pas été précisée, a été touchée par le virus de la nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI). C’est ce qu’a fait savoir la Préfecture hier soir dans un communiqué.

Ce virus, qui n’est pas transmissible à l’homme, touche en particulier les truites arc-en-ciel et les saumons du Pacifique, et entraîne une forte mortalité chez les petits poissons. Les autorités précisent que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour écarter tout risque de contamination du milieu naturel.

Created : mercredi 12 mars 2014 07:42 Categories : Faits Divers | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Doubs | infection | pisciculture | Préfecture
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.