La bouteille suspecte contenait finalement du GHB

Le dispositif de sécurité mis en place jeudi à la douane de Vallorbe a été levé vers 21 heures, une fois les risques écartés.

La bouteille suspecte contenait finalement du GHB

Retour sur cette bouteille suspecte qui nous a tenu en haleine hier. L’objet avait été repéré dans un train Paris-Venise et acheminé par les douaniers jusque dans le Haut-Doubs…

La bouteille contenait finalement un produit stupéfiant – sans doute du GHB, la drogue du violeur - et non des substances explosive… C'est ce qu'a expliqué hier soir le procureur de Besançon.

La douane de Vallorbe, côté France, a en tout cas été le théâtre hier d’un impressionnant dispositif de sécurité, toute la journée... Huit fonctionnaires, douaniers et gendarmes, sont restés confinés le temps d'écarter les doutes. Le dispositif a été levé vers 21 heures. Le secrétaire général de la Préfecture du Doubs, Joël Mathurin, estime que "les bonnes décisions ont été prises".

Quant au porteur de cette bouteille, un Egyptien de 33 ans, il a passé la nuit en garde à vue. Il a affirmé aux enquêteurs ne pas connaître la nature du produit qu'il transportait.


Joël Mathurin, secrétaire général de la Préfecture du Doubs
Created : vendredi 14 février 2014 06:25 Categories : Faits Divers | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : bouteille suspecte | Doubs | Jougne | périmètre de sécurité | Préfecture
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.