Koh Lanta : Laure, l'agricultrice doubiste, a tenté l'aventure

Rencontre avec Laure, la candidate de Koh Lanta, originaire du Doubs.

Koh Lanta : Laure, l'agricultrice doubiste, a tenté l'aventure

Agée de 26 ans, Laure, jeune agricultrice doubiste, a participé à la nouvelle éditions de Koh Lanta, le grand jeu d'aventure de TF1, dont le lancement est prévu ce vendredi soir à 21h05. En compagnie d'Hervé, un autre candidat, elle représentera le département du Doubs. La jeune femme revient au micro de Plein Air sur cette aventure hors du commun. Elle en garde un très joli souvenir.

Pourquoi avez-vous choisi de participer à cette émission ?

J'avais besoin de connaître mes limites physiques et mentales, jusqu'où j'étais capable de pousser mon corps. Je voulais également apprendre à connaître la vraie Laure, lorsqu'elle est privée de son petit confort. Il faut que j'apprenne à avoir plus confiance en moi. D'autant plus que j'ai déjà réussi à passer le stade des candidatures. En soi, c'est déjà une première épreuve.

Quelles sont les qualités qui sont demandées pour faire ce jeu ?

Je pense qu'il faut de la détermination. Sans détermination et sans mental, c'est compliqué de rester sur une île sans toit, sans repas et sans manger.

On sait l'attachement qu'accordent les agriculteurs à leurs animaux et leur exploitation. Justement, ce fut compliqué pour vous de vous éloigner de ce contexte-là ?

J'ai beaucoup culpabilisé de laisser mon père seul au sein de l'exploitation. J'ai remis en cause mon départ. Heureusement, ma sœur m'a rassurée en me disant que je pouvais y aller et qu'elle serait à ses côtés s'il avait besoin. Ca m'a permis de partir plus sereinement. Néanmoins, lorsque l'on est là-bas, on y pense et l'on se pose plein de questions. Malheureusement, nous n'avons pas de réponse.

Qui a entrepris les démarches nécessaires afin que vous puissiez participer à l'émission ?
J'ai toujours voulu participer à cette émission. Je n'ai jamais eu le cran de m'inscrire. Mes sœurs m'ont incitée à franchir le pas. Du coup, je me suis lancée.

Auriez-vous participé à un autre programme de téléréalité ?
Dans cette émission, il y a vraiment un objectif à mettre en face, qu'il soit physique ou mental. D'ailleurs, je ne fixe pas ce programme comme de la téléréalité.

Avez-vous peur du regard de vos proches et de vos connaissances sur votre prestation et votre comportement dans ce programme ?

Je n'ai pas forcément peur de la réaction des gens car ils sont très nombreux à être derrière moi et à me soutenir. Cela fait chaud au cœur de savoir que l'on a tout un département, voire même toute une région, qui nous soutient. Cela me touche énormément.

Et si c'était à refaire ?

Je repars demain. C'était la première fois que je partais aussi loin. Je m'en suis pris plein les yeux. Les paysages sont merveilleux. C'est à couper le souffle. La Polynésie, c'est vraiment un truc de ouf. Il faut prendre des billets et y aller.

Cette émission ne met-elle pas en exergue les défauts et les contradictions de l'être humain ?

Tout est stratégique sur Koh Lanta. Notre comportement peut jouer en notre défaveur. Il faut se méfier et faire attention.

Que ferez-vous ce vendredi soir à 21h05 ?

Je prévois, comme tous les soirs de me coucher assez tôt (rire). Non... je plaisante. J'ai prévu de regarder un peu l'émission avec ma famille. J'ai vraiment hâte.

Pourra-t-on vous suivre durant plusieurs vendredis ?

Déjà un. Ce n'est pas si mal (rire).


Created : mardi 9 mars 2021 16:25 Categories : Actualités locales | Evénements | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : évènements | télévision
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.