Festivals d'été : « On a reçu un gros coup de massue »

Imaginer la tenue du Festival dans ces conditions semble bien difficile

Festivals d'été : « On a reçu un gros coup de massue »

L'annonce de Roselyne Bachelot, hier, concernant la tenue des festivals cet été suscite de nombreuses réactions dans le milieu culturel. Rappelons que la ministre de la culture a fait savoir, à l'issue d'une rencontre avec la profession, que ces évènements estivaux « pourront se tenir s'ils respectent une jauge de 5000 personnes et si les participants restent assis, à distance les uns des autres ».

Une décision qui ne convient absolument pas aux organisateurs de festival en plein air. Ainsi, l'association « Collectif Organisation » et son directeur, Sébastien Piganiol, à l'initiative du Festival de la Paille à Métabief, ne cachent pas leur déception et leurs inquiétudes. « Nous venons de subir un véritable coup de massue. Il va falloir digérer tout cela » explique l'organisateur. Il est demandé au gouvernement « des précisions supplémentaires » concernant la mise en place des protocoles et les aides prévues en cas d'annulation de l'évènement.

Une situation très compliquée

Imaginer la tenue du Festival dans ces conditions semble bien difficile. Accueillir les festivaliers dans ce cadre là, c'est l'amputer en grande partie. C'est lui retirer cet esprit convivial et festif que viennent aussi chercher les milliers de festivaliers qui font le déplacement. Sans occulter les répercussions financières. « Avec une jauge à 5000 personnes, les pertes sont trop importantes. Je divise mes recettes par deux » précise Mr Piganiol. Les réponses apportées par le gouvernement sont insuffisantes. Une fois la douche froide passée, l'heure est à la réflexion et au calcul. La prochaine prise de parole gouvernementale sur le sujet est très attendue.

Sébastien Piganiol
Created : vendredi 19 février 2021 11:09 Categories : Actualités locales | Evénements | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : évènements
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.