Pontarlier : Des Louis d’or dans les galettes

Pendant ces trois prochaines semaines, les pâtissiers glissent des Louis d’Or dans les galettes.



L'équipe de la Comtoise

Depuis quelques jours, les boulangeries de Franche-Comté sont en ébullition. Les fours carburent plein pot pour offrir de magnifiques galettes et répondre à la demande massive des clients.

A Pontarlier, à la boulangerie « La Comtoise », les gourmands peuvent trouver de nombreuses et succulentes galettes aux saveurs différentes. Il y en a pour tous les goûts : à la frangipane, franc comtoise, à la griotte ou même aux pommes. Mais cette année, l’enseigne, en partenariat avec le comptoir national de l’or, a choisi de proposer une animation originale. Pendant ces trois prochaines semaines, les pâtissiers glissent des Louis d’Or dans les galettes. « On propose trois Louis d’or que l’on met dans trois galettes différentes pendant trois semaines. Celui qui aura la chance de tirer une fève gagnante viendra chercher son Louis d’or » explique le responsable des lieux. Le pactole est intéressant. La valeur d’un Louis d’or étant estimée entre 100 et 120 euros.

Les clients déjà au rendez-vous

Yann, l’un des jeunes vendeurs de la boulangerie, constate que le bouche à oreille fonctionne et que les clients sont au rendez-vous. « Ca part super bien. On réapprovisionne régulièrement. Les clients apprécient l’initiative » explique le jeune homme. Effectivement, les clients sont là et espèrent que la chance leur sourira. Néanmoins, ils n’en oublient pas pour autant l’aspect convivial « de cette petite folie douce ». « Je suis venue acheter une galette pour faire plaisir à mes enfants. Mais j’espère aussi décrocher le Louis d’or » explique cette maman. Bertrand, quant à lui, vient d’en acheter une avant de se rendre au travail. « C’est toujours un bon moment de convivialité. Celui qui aura la fève devra ramener une galette demain et ainsi de suite » explique-t-il. Avec ou sans Louis d’or, les galettes de « la Comtoise » connaissent, cette année encore, un véritable succès. « Généralement, cet engouement dure trois semaines » conclut le patron.

Le reportage de la rédaction
Created : lundi 4 janvier 2016 15:29 Categories : Actualités locales | Evénements | Loisirs | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : évènements | loisirs | tradition
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.