Exploit : Le défi « triple Mont-Blanc » du Haut-Doubiste Sébastien Tissot

En 2003, en compagnie de son fils Thomas ( 20 ans), ce passionné de Montagne fut le premier à monter le drapeau de la République du Saugeais au sommet du Mont-Blanc.

Exploit : Le défi « triple Mont-Blanc » du Haut-Doubiste Sébastien Tissot
Sébastien Tissot

Habitué aux défis les plus fous, Sébastien Tissot, domicilié dans le Saugeais, va se lancer dans un nouveau périple à compter de ce week-end. Durant trois jours, l’aventurier va tenter de gravir à trois reprises le Mont-Blanc. Soit 4.800 mètres de dénivelé positif. ‘J’ai toujours aimé voir jusqu’où la mécanique humaine, en l’occurrence la mienne, pouvait me mener » explique-t-il.

Pour mémoire, en 2003, en compagnie de son fils Thomas ( 20 ans), ce passionné de Montagne fut le premier à monter le drapeau de la République du Saugeais au sommet du Mont-Blanc. Pour fêter ses 48 ans, ce commercial du Haut-Doubs a choisi de monter en 48 heures, 4800 mètres de dénivelé positif. Pour ce faire, il devra être capable de gérer les 48% d’oxygène en moins qu’il trouvera au sommet. Souhaitons que les 48.000 mètres de dénivelé positif, qu’il a accumulé durant l’entraînement, seront suffisants pour réaliser cet exploit. Vous l’avez compris, une aventure qui fait la part belle au nombre 48, qui, espérons le, lui portera chance.

Humilité face à la montagne

Sébastien Tissot a préparé avec beaucoup de précaution ce périple. Il espère que les éléments ne seront pas contre lui. Une météo capricieuse peut remettre en cause ses ambitions. Tout comme des ennuis physiques. Il y a quelques mois, le mal des montagnes, qu’il n’avait jamais contracté, l’a contraint à mettre un terme à son projet. « En Montagne, les éléments peuvent se déchaîner de manière très violente. Il faut rester très humble. Ca nous remet vraiment à notre juste dimension d’être humain sur cette planète. C'est-à-dire rien du tout. Il faut s’entourer de très nombreuses précautions pour que ce défi reste un plaisir et que cela ne tourne pas à la catastrophe. Ce qui peut très vite arriver en montagne si l’on est inconscient ou insuffisamment préparé » explique-t-il. Le premier départ de Sébastien Tissot est programmé ce dimanche matin à 5 heures. Le Haut-Doubs lui souhaite bonne chance.

Sébastien Tissot
Created : jeudi 9 juillet 2015 18:17 Categories : Actualités locales | Evénements | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : évènements
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.