Gel des vignes : Gabriel Attal s'est rendu ce vendredi dans le Jura

L'épisode de fort gel du 6 avril dernier a causé de nombreux dégâts dans les vignes françaises, et notamment jurassienne.



Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal s'est rendu ce vendredi 16 avril dans les vignes jurassiennes.

L'épisode de fort gel du 6 avril dernier a causé de nombreux dégâts dans les vignes françaises, et notamment jurassienne. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a échangé dans l'après-midi du 16 avril avec un couple d'arboriculteur puis un viticulteur.

À Sellières, un arboriculteur a accueilli dans ses douze hectares de terrain le représentant du gouvernement. Ce Jurassien produit 26 variétés de pommes et de nombreux autres fruits. Mais le fort gel de la semaine dernière a eu un fort impact sur ses plants. « Plus de 80% de nos fleurs ont été brûlés, et nous ne savons pas encore dans quel état sont les bourgeons qui n'ont pas éclaté » regrette-t-il, face au ministre. Pour se préparer à de nouveaux épisodes de froid, il lui faut mettre en place un système d'irrigation par aspersion. L'eau diffusée permettra à ses arbres fruitiers de ne pas geler. Cet apport d'eau est aussi utile en période de sécheresse. Le coût : 150 000 euros. Et pour financer cela, l'arboriculteur espère bien recevoir une aide de l'État. « Il faut redonner aux départements les moyens d'intervenir » demande Clément Pernot, président du Conseil départemental du Jura.

État des lieux catastrophique

De son côté, le viticulteur Emmanuel Grand s'est aussi entretenu avec Gabriel Attal. « L'état des lieux est catastrophique » déplore le vigneron. « Cela fait une génération et demie qu'on fait face à ce type de situations, et que nous ne sommes pas entendus. Enfin un porte-parole se déplace, nous écoute et nous comprend » estime-t-il. « Évidemment, on sera au rendez-vous pour accompagner les agriculteurs au moment où la perte de revenus arrive » a annoncé Gabriel Attal. Des annonces devraient prochainement être faites par le Premier ministre ainsi que Julien Denormandie, ministre de l'agriculture. « Il y a la question d'un fonds national de soutien qui devrait être calibré dans les prochains jours, voire semaines » a ajouté le porte-parole. D'autres mesures pourraient être mises en place.

Gabriel Attal
Created : vendredi 16 avril 2021 21:01 Categories : Politique | Actualités locales | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement | Politique
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.