La Ville de Besançon achète « responsable »

Anthony Poulin, l'élu en charge des finances et de la commande publique à la Ville de Besançon, reconnaît que cette transformation peut représenter un coût supplémentaire, mais il est « limité » grâce notamment à une approche plus rigoureuse des quantités et des stocks.

La Ville de Besançon achète « responsable »
Anthony Poulin

A Besançon, la Ville poursuit sa politique en faveur de la transition écologique. Elle vient d'adopter un schéma de promotion des achats socialement et écologiquement responsable et un cahier des charges en matière de prescriptions énergétiques et environnementales applicable à la construction, à la réhabilitation et la rénovation énergétique des bâtiments.

Désormais, à la Ville, au Grand Besançon et au CCAS, on privilégie « l'achat responsable ». Une attention toute particulière est accordée lors de l'achat de produits d'entretien, de fournitures administratives ou encore l'utilisation de matières premières pour certains travaux de rénovation et l'engagement à travailler avec des personnes en insertion sur certains chantiers. A Besançon, la commande publique représente 28,5 millions d'euros par an (hors délégation de service public), 61,8 millions d'euros pour le Grand Besançon et 3,3 millions d'euros pour le CCAS.

Des produits plus chers ?

Anthony Poulin, l'élu en charge des finances et de la commande publique à la Ville de Besançon, reconnaît que cette transformation peut représenter un coût supplémentaire, mais il est « limité » grâce notamment à une approche plus rigoureuse des quantités et des stocks. L'élu écologiste bisontin admet également volontiers que des progrès doivent également être effectués au niveau des fournisseurs qui ne sont pas toujours en mesure des proposer une gamme de produits en adéquation avec les valeurs défendues par la nouvelle majorité bisontine.

L'interview de la rédaction
Created : mercredi 3 mars 2021 07:20 Categories : Politique | Actualités locales | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Anthony Poulin | Environnement | Politique | Ville de Besançon
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.