L’arrêté antipesticides du maire de Nans-sous-Sainte-Anne devant la justice

La décision finale sera rendue dans moins d’un mois. Affaire à suivre



Emmanuel Cretin, Maire de Nans-sous-Sainte-Anne

Ce mercredi matin, Emmanuel Cretin, le maire de Nans-sous-Saint-Anne, était convoqué devant le tribunal administratif de Besançon, suite à l’arrêté anti pesticides qu’il avait pris et qui avait été voté en 2019 lors d’un conseil municipal.

Des collectifs et des anonymes sont venus lui apporter leur soutien. Parmi eux, le mouvement « les coquelicots », qui milite depuis plusieurs années contre l’usage des pesticides. Après une première décision statuant sur la forme, il a été convoqué aujourd’hui afin de juger le fond de cet arrêté, que la préfecture souhaite abroger.  

La décision finale sera rendue dans moins d’un mois. Affaire à suivre. 

Created : mardi 23 février 2021 13:57 Categories : Actualités locales | Environnement | Actualités | Justice Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement | Justice
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.