Marie-Guite Dufay à Pouilley-les-Vignes pour promouvoir un label local

"Une volonté de créer un label de distribution afin de rémunérer correctement les producteurs"



La présidente du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, et des représentants de la Chambre Interdépartementale d’Agriculture Doubs-Territoire de Belfort travaillent actuellement sur l’élaboration d’un label de distribution. Pour les élus en charge de la mise en place de cette marque, il est capital que les agriculteurs et que les producteurs soient rémunérés très correctement. Ce label permettrait en plus d’indiquer aux consommateurs que les produits proviennent bien de la région. C’est à cette occasion que Marie-Guite Dufay visitait les locaux de la Boucherie Comtoise à Pouilley-les-Vignes ce mercredi 14 octobre.

Rémunérer correctement les producteurs

La présidente du Conseil Régional l’a martelé « c’est bien de faire du circuit court, mais c’est encore mieux de s’assurer qu’il rémunère correctement le producteur ». C’est pour cette raison que la Région est tombée d’accord avec la Chambre Interdépartementale d’Agriculture Doubs-Territoire de Belfort, sur la création d’un label de distribution. Si sa dénomination reste encore incertaine, oscillant entre « Juste Prix » ou « Juste Bourgogne Franche-Comté », son but lui est bien précis : rémunérer correctement les producteurs.

Le rôle des consommateurs

Selon Marie-Guite Dufay, cela permettrait aux consommateurs, lorsqu’ils se rendent dans une grande surface qui joue le jeu, de voir que les produits sont d’origine locale, et surtout qu’ils soient rémunérateurs pour les producteurs. Ce qui n’est pas toujours le cas. Pour l’élue de la collectivité locale, c’est une façon de faire prendre conscience aux consommateurs « que leurs actes permettent de soutenir l’agriculture locale ». Pour des consommateurs, qui de nos jours, sont de plus en plus sensibles à la qualité des produits avec lesquels ils se nourrissent, Marie-Guite Dufay souligne qu’ils doivent aussi « être sensibilisés à la rémunération des producteurs ». Cette cause rentre totalement en adéquation avec la Boucherie Comtoise de Pouilley-les-Vignes. La structure sortie de terre début 2019, ouverte un an plus tard, travaille exclusivement des bovins nés, élevés, abattus et transformés en Franche-Comté.

 


Created : mercredi 14 octobre 2020 16:27 Categories : Politique | Economie | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : agriculteur | agriculture | consommateurs | Marie Guite Dufay | produits locaux
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.