Choix du secteur :

Le direct

  1. Toute l'actu

Montbéliard : Une femme retrouvée morte dans son appartement

19-06-2021 à 13:06 Actualités

Une femme d'une trentaine d'années a été retrouvée sans vie ce vendredi soir dans son appartement de Montbéliard, dans le quartier de la Petite Hollande. Son conjoint âgé de 41...

Les jeux avec Plein Air

  1. De la semaine
  2. La Pompe
Pas de jeu actuellement

L’inquiétante situation des rivières comtoises

C’est une situation qui se répète, qui s’aggrave, et dont l’hémorragie semble difficile à contenir, dans le département du Doubs, la situation des rivières est très préoccupante. Les cours d’eau s’assèchent et l’activité piscicole s’appauvrit d’année en année. Et ce, en raison de deux phénomènes. Tout d’abord, le réchauffement climatique qui assèche les cours d’eau, provoquant, chaque été, de réelles inquiétudes dans le domaine de la gestion de la ressource en eau. La pollution est l’autre facteur qui aggrave la situation. Un récente étude de l’université Franche-Comté identifiait l’agriculture comme un acteur responsable de cette dégradation.

Des politiques locales insuffisantes

Christian Triboulet, Vice-président de la fédération de pêche du Doubs et le collectif Sos Loue Rivières Comtoises dressent un bilan très alarmiste et appellent une nouvelle fois encore tous les acteurs à la mobilisation. Ils jugent les politiques mises en place bien insuffisantes pour contrecarrer cette situation. Les chiffres sont là pour le témoigner : les pêches d’inventaire annuelles sont en constante régression et le cheptel piscicole diminue régulièrement, provoquant un intérêt moindre pour le tourisme tourné vers la pêche. Une situation identique est également constatée dans la pratique de cette discipline dans les rangs des pêcheurs locaux. Depuis les années 90, Christian Triboulet a constaté une division par 3 du nombre de touristes pêcheurs. Ce qui indéniablement a aussi un impact sur l’activité économique départementale.