Besançon : Emmanuel Macron, la tête à l’envers

Pour la mobilisation de Roche-lez-Beaupré, des auditions sont en cours.

Besançon : Emmanuel Macron, la tête à l’envers

Ce samedi après-midi, à Besançon, lors de la grande marche pour le climat, le collectif COP 21 était présent. Il a rappelé les actions qui ont été menées en France pour exprimer l’urgence climatique et sociale et interpeller les politiques français, et notamment le premier d’entre eux, Emmanuel Macron.

Rappelons qu’à ce jour, 130 portraits du Président de la République ont été décrochés dans des mairies françaises. L’une de ces opérations s’est tenue il y a quelques mois à Roche-lez-Beaupré, près de Besançon. Il y a quelques jours, deux militants écologistes, qui avaient décroché et emporté un portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie du 2è arrondissement de Lyon, comparaissaient devant la justice. Ces derniers ont été relaxés, mais le parquet lyonnais a fait appel.

Pour la mobilisation de Roche-lez-Beaupré, des auditions sont en cours. Trois personnes ont déjà été entendues, une quatrième l’est actuellement. « On attend la suite. En tout cas, ce n’est rien par rapport à l’urgence sociale et climatique du moment » explique un militant.

Ce samedi après-midi, en terre bisontine, place Flore, en référence à la marche des portraits, qui avait été menée à Bayonne, à la fin du G7, les militants de l’association bisontine ont présenté le portrait d’Emmanuel Macron avec la tête en bas. « C’est un clin d’œil, pour montrer qu’il fait tout à l’envers par rapport à nos attentes » conclut Serge.

L'interview de la rédaction
Created : samedi 21 septembre 2019 20:39 Categories : Actualités locales | Société | Social | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement | social | société
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.