THEUSSERET: les opposants à l'arasement s'interrogent

Une Etude préalable à l’arasement des seuils du Theusseret vient d’être établie par le bureau d’études biologiques « Véodis » à la demande des autorités françaises (EPTB). Elle conclut à la non-dangerosité des boues résiduelles contenues dans le lac du Theusseret.

THEUSSERET: les opposants à l'arasement s'interrogent

« Nous sommes surpris par la clémence de ces analyses. Combien de fois la presse régionale est-elle montée aux barricades pour dénoncer les importantes pollutions détectées dans le Doubs. C’était encore le cas en mars 2017, suite à un double rapport chapeauté par Pro Natura, le WWF et la Fédération suisse de pêche. Une opération baptisée « Limitox » a même été lancée pour traquer les macro-polluants concentrés dans le Doubs supérieur et moyen » s’étonnent les défenseurs du site qui s’opposent à la destruction de ce petit barrage.

« Faut-il en conclure que le Doubs serait pollué sur l’ensemble de son cours sauf, comme par hasard, au niveau du lac du Theusseret ? »

Ce rapport chiffre la masse des sédiments à déplacer en cas d’arasage à 15000 mètres-cube. « Durant plusieurs mois, les pelleteuses devraient donc jouer dans un « bac à sable » grandeur nature, puisque les sédiments seraient déplacés d’un endroit à l’autre selon les « besoins ». Il est clair que Véodis n’évalue à aucun moment l’impact de ces travaux sur la rivière et la nature environnante ! Qui plus est, les seuils seraient démontés par tranches de 30 centimètres environ, entrecoupées de temps d’adaptation pour ménager les rives ; ceci présage de la durée des travaux ! » poursuit encore le collectif Sauvons le Theusseret.

Enfin, la consolidation du bâtiment existant, le Restaurant du Theusseret, est estimée à 40000 euros. « Une évaluation rapide des coûts en regard du marché helvétique laisse présager une somme 10 à 15 fois supérieure. Inutile de préciser que Véodis s’est bien gardé de faire établir un devis par des professionnels de la branche » poursuivent les responsables avant de conclure : « Ce rapport va dans le sens de la pensée unique. Son seul angle d’attaque est la destruction des seuils du Theusseret, et tous les prétextes sont bons pour y parvenir ! »

Created : lundi 24 septembre 2018 10:00 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.