SUISSE: la souveraineté alimentaire rejetée

L'initiative populaire a été rejetée par 68,4% des Suisses. Seuls 4 cantons romands ont dit oui.

SUISSE: la souveraineté alimentaire rejetée

L'initiative visait un changement radical de politique agricole helvétique avec notamment des mesures pour préserver les surfaces cultivables, favoriser des prix équitables et renforcer les échanges directs entre paysans et consommateurs. Et ce en favorisant les circuits courts pour permettre aux petites exploitations locales de retrouver un minimum de rentabilité. Les produits étrangers ne répondant pas aux normes sociales et environnementales suisses auraient été interdits et les autres auraient été soumis à des taxes douanières.

La crainte d'une forte augmentation des denrées alimentaires, a sans doute pesé lourd. Les élus pensent eux que ce résultat montre que les suisses sont satisfaits de la qualité des aliments et de leur prix.

Created : lundi 24 septembre 2018 09:00 Categories : Economie | Société | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.