Bouches à incendie, comme leur nom l'indique...

Un rappel utile en cette période de canicule.

Bouches à incendie, comme leur nom l'indique...

Toute ouverture illégale de bouche à incendie peut-être sanctionnée jusqu'à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende. Un élément que les autorités rappellent en ce moment notamment en Ile-de-France où des incidents ont déjà eu lieu par le passé mais qu’il est important de connaitre en tout point du territoire. 3000 installations avaient été touchées l’été dernier engendrant des pertes colossales en eau et des dégâts assumées par les communes et donc répercutées sur les impôts locaux. 

Ce jeu aussi rafraîchissant que stupide a d’autres conséquences, parfois désastreuses. Des baisses de pression notamment qui peuvent priver des immeubles d’eau et poser problème aussi pour éteindre d’éventuels feux. Des conséquences loin d’être anecdotiques mais qui peuvent parfois être vitales.

Created : jeudi 26 juillet 2018 15:00 Categories : Faits Divers | Société | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.