FOURNET BLANCHEROCHE: une tourbière restaurée à découvrir

Le public est invité à découvrir la restauration des tourbières à travers l'exemple des travaux de la tourbière des Cerneux-Gourinots le samedi 23 juin, à Fournet-Blancheroche à 14h30

FOURNET BLANCHEROCHE: une tourbière restaurée à découvrir

Milieux contraignants et sensibles, les tourbières ont longtemps été considérées comme inutiles. Elles assurent pourtant une multitude de fonctions. Elles concourent à la régulation des eaux en jouant le rôle d’éponge (en stockant l’eau en période de crue et en la restituant en période de basses eaux). Elles assurent un rôle de filtration et d’épuration de l’eau. Elles stockent le carbone et participent de ce fait à la lutte contre le réchauffement climatique. Elles offrent des paysages remarquables. Elles représentent de véritables archives scientifiques sur l’histoire de l’homme et des climats, grâce aux sédiments et pollens emprisonnés dans les strates de tourbe.

Enfin, les tourbières abritent une flore et une faune adaptées aux conditions très contraignantes du milieu que sont des températures basses, l’acidité, la pauvreté en éléments nutritifs, la saturation en eau et la pauvreté en oxygène empêchant la décomposition complète des matières organiques... Apparemment monotone, ce site, bien qu’il soit dominé par les résineux (pins à crochets, épicéas), possède en réalité une grande diversité de milieux : eaux libres et tremblants, mares, étang, haut-marais et bas-marais, prairies humides…

La richesse du patrimoine naturel y est remarquable. La tourbière abrite une flore exceptionnelle comme notamment la rarissime laîche étoile des marais, les jolies linaigrettes grêles ou encore l’utriculaire du Nord, présente en France uniquement dans le massif jurassien. La tourbière accueille également de très rares insectes. Parmi les papillons, le damier de la succise, que l’on peut observer entre mi-mai et mi-juillet, est protégé au niveau national. Le site abrite une grande diversité de libellules comme la rare leuccorrhine à gros thorax.

La tourbière est également fréquentée par de nombreuses espèces d’oiseaux, pour certaines rares et menacées, comme le milan royal ou encore le tarier des prés. Autant de curiosités à ne pas manquer lors de cette visite guidée exceptionnelle.

 

Created : vendredi 22 juin 2018 17:13 Categories : Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.