Environnement : Le lac de Bouverans s’ouvre au grand public

Sur un espace d’environ 2 kilomètres, les curieux peuvent évoluer dans cet environnement surprenant et enchanteur.



Depuis peu l’espace naturel sensible du lac de Bouverans et Marais du Varot s’est doté d’un parcours initiatique ouvert au public. 255.000 euros ont été investis par le conseil départemental du Doubs (80%) et la Communauté de Communes Frasne Vallée du Drugeon (20%). Un vrai bonheur que d’évoluer dans cet espace riche et généreux.

Cet endroit concentre une palette de milieux naturels différents sur un petit territoire de 316 hectares dont 75 hectares pour le lac : tourbières, prairies humides, marais , cours d’eau. On y trouve également de nombreuses espèces animales et végétales remarquables. Un seul exemple pour prouver toute cette richesse, la présence de 600 espèces différentes de libellules. Ainsi, toute la complexité du projet a été de permettre l’ouverture au public sans déranger ni dégrader la faune et la flore ».

Ainsi, sur un espace d’environ 2 kilomètres, les curieux peuvent évoluer dans cet environnement surprenant et enchanteur. Le départ s’effectue devant la chapelle du Lac où un petit parking et une aire de stationnement des bus ont été prévus. Ensuite, le spectacle peut commencer. De nombreuses découvertes à vivre en plein cœur de la nature. Au total, cinq points d’aménagements ont été réalisés : la plage, le promontoire de l’Entonnoir, l’abri pour l’écoute des oiseaux, le ponton des libellules et la pointe du lac. Pour agrémenter le tout, les visiteurs trouveront sur leur passage des tables de lecture, des activités ludiques et des panneaux sonores. Précisons que des guides peuvent encadrer les groupes désireux d’en savoir davantage. Grâce au conseil départemental du Doubs, les collégiens peuvent également bénéficier de ces visites guidées tout au long de l’année scolaire.

Les responsables du projet comptent « sur le respect et le civisme de chacun pour que cette valorisation des rives du lac de Bouverans, joyau du massif jurassien et de la vallée du Drugeon, puisse profiter longtemps et au plus grand nombre, afin de transmettre aux générations futures et à tous, un message de préservation de (notre) environnement parfois bien menacé ».

Laurence Lyonnais ( charge dev touristique à la CCFD) et Christine Bouquin ( Pdte du département du Doubs)
Created : vendredi 30 septembre 2016 15:56 Categories : Environnement | A la une | Actualités locales Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.