Lac Saint Point : C’est l’affaire de tous

Les lingettes et couches jetées dans les égouts sont à l'origine des dysfonctionnements.



La santé du lac Saint Point fait l’objet de toutes les attentions. Depuis de nombreuses années, les élus investissent pour préserver la qualité de son eau. Dès qu’un dysfonctionnement est constaté, ils réagissent en trouvant la solution qui permettra de résoudre le problème. Cet été, de nouveaux débordements ont été constatés au niveau des bouches d’égout. Gérard Dèque, le Président de la Communauté de Communes du Mont d’Or a fait du lac Saint Point l’une des priorités de son mandat. Il s’en explique. L’élu veut jouer la carte de la transparence.

Sur ce territoire du Haut-Doubs, où d’importants moyens sont alloués pour la salubrité de ce joyau, les élus ont d’ores et déjà dépensé 24 millions d’euros. 13 millions seront encore prochainement investis pour améliorer la situation et « ne plus connaître ces débordements ». « Nous sommes très vigilants. Nous travaillons sur ce dossier depuis plusieurs années. Nous avons doublé la taxe d’assainissement. A chaque fois qu’il y a un problème, on recherche les solutions. On met également tout en œuvre pour devancer ces problèmes » explique Mr Dèque, le Président de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs. Néanmoins, ils ne peuvent pas à eux-seuls régler ce problème. C’est la raison pour laquelle, la collectivité locale lancera dans les semaines à venir une nouvelle campagne de sensibilisation auprès de ses concitoyens pour les inviter à davantage de civisme. Mr Dèque l’assure, «  une quantité importante de lingettes et de couches usagées sont retrouvées dans le réseau d’assainissement ». Ce qui provoque bien évidemment des bouchons et des débordements.

De nouvelles installations

Pour améliorer la situation, les élus continuent de renforcer les équipements existants. Cet été, une mini station de filtrage a été testée, des dégrilleurs et des bouchons hermétiques seront installés et l’une des stations d’épuration du secteur du lac sera entièrement rénovée… . Par ailleurs, pour faire face à l’arrivée importante d’eaux « parasites », issues de mauvais raccordements ou installations chez les particuliers, des bassins d’orage sont également à l’étude. La vocation de ces bassins est de stocker et de traiter les eaux résiduelles afin qu’elles soient les moins polluées possibles avant d’être rejetées dans le lac. Les techniciens du Haut-Doubs se sont rendus en Autriche pour apprécier la pertinence de ces installations. Les services de l’état doivent désormais approuver ou pas le projet

Associer la population

Las de toujours entendre que rien n’est fait pour préserver le lac, les élus ont décidé également d’associer la population à leurs décisions. Une réunion publique aura prochainement lieu à Malbuisson et permettra d’expliquer, d’échanger, démontrer et recueillir les bonnes idées. « J’espère que d’ici l’année prochaine, nous n’aurons plus ces problèmes de débordement. Notre ambition est que notre territoire dispose d’un lac dont il sera fier » conclut Mr dèque.

Gérard Dèque, Président de la Communauté de Communes du Mont d'Or et des Deux lacs
Created : jeudi 22 septembre 2016 10:50 Categories : Faits Divers | Actualités locales | Environnement | Actualités Favoris : Ajouter aux favoris Tags : Environnement | Faits divers | Gérard Deque | Lac Saint Point
Réduire Augmenter Taille du texte

Pour postez un commentaire vous devez vous connecter


Merci de sélectionner votre zone éditoriale, ceci ne changera pas le contenu de la page que vous avez demandée.